Passer au contenu principal

Tous les voyants sont au rouge dans la bande de Gaza

Un an après le début de la guerre de l’été dernier, le petit territoire dévasté est plus que jamais dans l’impasse.

Keystone

Il y aura une année demain que les Israéliens, excédés par les tirs de roquettes du Hamas sur leur territoire, lançaient l’opération Bordure protectrice contre la bande de Gaza. En cinquante jours d’une guerre asymétrique entre la plus puissante armée du Proche-Orient et les combattants palestiniens, le conflit sèmera la mort et la désolation. Côté palestinien, ce troisième affrontement en six ans avec Tsahal fera 2251 tués, dont 551 enfants, plus de 10 000 blessés et quelque 100 000 sans abris. Côté israélien, 73 personnes trouveront la mort, dont 67 soldats.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.