Washington «n'étouffe pas» l'affaire Khashoggi

Arabie SaouditeLe secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a nié toute volonté de la part des Etats-Unis de passer sous silence l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Washington ne cherche pas à étouffer le dossier de l'assassinat de Jamal Khashoggi, a assuré lundi le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo. Donald Trump a ignoré l'appel du Congrès à se prononcer sur le rôle du prince héritier d'Arabie saoudite dans ce crime.

«L'Amérique n'étouffe pas un meurtre», a déclaré M. Pompeo, en réponse à une question de journalistes en marge d'un déplacement à Budapest. Le Congrès américain avait donné au président Trump jusqu'à vendredi pour prendre position dans ce dossier.

Des sénateurs démocrates et républicains avaient activé le 10 octobre une loi donnant 120 jours au locataire de la Maison Blanche pour se prononcer sur le rôle du Mohammed ben Salmane dans ce dossier. M. Trump a toutefois refusé cet ultimatum, son entourage invoquant la «séparation des pouvoirs».

L'administration américaine «travaille avec diligence» dans ce dossier et «continuera de demander des comptes à tous les responsables» en fonction des éléments dont elle disposera, a assuré M. Pompeo. L'assassinat du journaliste saoudien début octobre dans le consulat de son pays à Istanbul par un commando venu de Ryad embarrasse l'administration américaine, soucieuse de préserver son alliance stratégique avec le royaume saoudien.

M. Pompeo, qui effectue une mini-tournée en Europe centrale, devait rencontrer en fin d'après-midi le Premier ministre hongrois Viktor Orban. Il doit ensuite de se rendre en Slovaquie mardi, puis en Pologne où doit se tenir mercredi et jeudi une réunion consacrée à l'influence de l'Iran au Moyen-Orient. (ats/nxp)

Créé: 11.02.2019, 17h59

Articles en relation

Riyad ignore où se trouve la dépouille de Khashoggi

Arabie saoudite Malgré l'arrestation des agents responsables de la mort du journaliste, les autorités saoudiennes ne savent toujours pas où est le corps. Plus...

Trump refuse d'évoquer le rôle de «MBS»

Affaire Khashoggi Le président n'a pas daigné répondre aux demandes du Congrès sur l'implication du prince dans l'assassinat du journaliste. Plus...

Nouvelles révélations dans l'affaire Khashoggi

Enquête Le prince héritier saoudien aurait affirmé en 2017 qu'il utiliserait «une balle» contre le journaliste s'il ne cessait pas ses critiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...