Washington vise un accord rapide avec Londres

BrexitLe secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a déclaré qu'un accord entre le Royaume-Uni et les Etats-Unis était «une priorité absolue pour le président Trump».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Etats-Unis espèrent conclure «cette année» un accord commercial avec le Royaume-Uni, dans la foulée du Brexit, a indiqué jeudi à Davos le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin. Le gouvernement britannique pour sa part refuse de s'engager sur un calendrier clair.

Cet accord «est une priorité absolue pour le président Trump et nous prévoyons de le conclure avec eux cette année, ce qui, nous le croyons, sera bon pour eux et pour nous», a déclaré M. Mnuchin en évoquant les Britanniques en marge du Forum économique mondial (WEF).

«Il y a moins de problèmes entre le Royaume-Uni et les Etats-Unis qu'entre le Royaume-Uni et l'Union européenne (...), nos économies sont assez semblables. Toutes deux sont très lourdement orientées vers les services, avec une abondance de services financiers et il y a déjà un haut degré d'intégration et de coordination. Cela devrait donc être plus facile», a ajouté le ministre américain au Commerce Wilbur Ross, s'exprimant lors de la même conférence de presse.

«Aussi vite que possible»

Interrogé par des journalistes à Londres sur le calendrier avancé par le camp américain, un porte-parole du Premier ministre britannique Boris Johnson s'est contenté de dire que les deux pays ont dit «clairement en public qu'ils veulent un accord de libre-échange ambitieux aussi vite que possible».

«Une fois que nous aurons quitté l'Union européenne dans une semaine nous serons libres de commencer à discuter avec des pays autour du monde y compris les Etats-Unis», a ajouté ce porte-parole.

Après avoir conclu une trêve commerciale avec la Chine, et signé un accord de libre-échange avec le Canada et le Mexique, le président américain Donald Trump, qui se félicite régulièrement de sa capacité à faire des «deals», entend poursuivre à un rythme soutenu. Il a ainsi déclaré mercredi à Davos espérer aussi un accord commercial avec l'Union européenne avant l'élection de novembre. (ats/nxp)

Créé: 23.01.2020, 13h41

Articles en relation

Avant-dernière étape avant le Brexit

Londres L'accord qui règle les modalités du divorce entre le Royaume-Uni et l'UE a été définitivement validé par le parlement. La reine doit désormais promulguer le texte pour qu'il ait force de loi. Plus...

Big Ben ne sonnera pas pour fêter le Brexit

Brexit Les europhobes britanniques avaient lancé une cagnotte afin de faire sonner Big Ben le 31 janvier en l'honneur du Brexit. Plus...

Feu vert des députés britanniques au Brexit

Royaume-Uni Le Parlement a donné son accord final jeudi au texte permettant la sortie du Royaume-Uni de l'UE le 31 janvier. Plus...

Londres veut lancer les négociations au plus vite

Post-Brexit Ursula von der Leyen et Boris Johnson se sont entretenus mercredi dans la capitale britannique sur le futur partenariat entre l'UE et le Royaume-Uni. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.