WikiLeaks publie des documents sur la détention à Guantanamo

Etats-UnisLe site WikiLeaks, fondé par Julian Assange, a commencé à publier une centaine de documents émanant du ministère américain de la Défense. Parmi eux, un manuel sur le traitement des prisonniers dans le centre de détention de Guantanamo.

Guantanamo

Guantanamo Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cette nouvelle série de publications intervient alors que Julian Assange vit toujours reclus à l'ambassade d'Equateur à Londres. Il s'oppose à son extradition vers la Suède car il redoute d'être ensuite à nouveau extradé vers les Etats-Unis. La Suède veut le juger pour une affaire de viol et d'agression sexuelle présumés.

Ces documents, regroupés sous le titre «Politiques sur les détenus», concernent «les règles et procédures concernant les détenus dans les prisons militaires américaines», dont celle d'Abou Ghraib en Irak et le centre de détention de Guantanamo, indique WikiLeaks dans un communiqué.

Le manuel de 2002 pour le personnel du Camp Delta de Guantanamo, ouvert au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, est d'»une grande importance historique», a estimé Julian Assange, cité dans le communiqué. «Guantanamo est devenu à juste titre le symbole d'un système occidental de violation des droits de l'Homme», a-t-il dénoncé.

Examen nécessaire

«Ces documents soulignent la nécessité d'un examen approfondi de la manière dont les détenus sont gérés par le gouvernement américain», a déclaré Suzanne Nossel, directrice d'Amnesty International USA. «En dépit de certaines réformes et des discours de l'administration Obama, les droits de l'Homme continuent d'être violés au nom de la sécurité nationale.»

Ces archives, que WikiLeaks va diffuser par ordre chronologique pendant un mois, incluent notamment des documents sur l'ancienne prison américaine de Camp Bucca en Irak et des manuels d'interrogatoires de détenus.

Ces documents «montrent les excès des premiers jours d'une guerre contre un ennemi inconnu et comment ces politiques ont mûri et évolué vers un état d'exception permanent dans lequel les Etats-Unis se retrouvent aujourd'hui, une décennie plus tard», juge Julian Assange.

WikiLeaks avait déjà suscité la colère de Washington en diffusant à partir de 2010 des rapports confidentiels de l'armée américaine en Irak et en Afghanistan et de quelque 250'000 télégrammes diplomatiques américains. (ats/nxp)

Créé: 26.10.2012, 08h08

Articles en relation

Julian Assange serait très malade

Inquiétude L’Equateur est très inquiet de l’état de santé du fondateur du site WikiLeaks, réfugié à l’ambassade équatorienne à Londres, et demande qu’il soit transféré en toute sécurité dans un hôpital. Plus...

Pas d'accord en vue entre Londres et Quito

Affaire Assange Londres et Quito n'ont pas trouvé d'accord sur le cas du fondateur de WikiLeaks lors de la rencontre de leurs ministres des Affaires étrangères jeudi à New York. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.