Wisconsin: Trump reste vainqueur après le recomptage

Etats-UnisLa candidate verte Jill Stein avait lancé l'initiative. Le républicain a même creusé l'écart.

Recomptage des voix dans le Wisconsin (Midwest, Etats-Unis), le 2 décembre 2016.

Recomptage des voix dans le Wisconsin (Midwest, Etats-Unis), le 2 décembre 2016. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Douze jours et près de trois millions de bulletins de vote recomptés plus tard, le républicain Donald Trump est toujours donné vainqueur de la présidentielle américaine dans le Wisconsin, ont annoncé lundi les autorités de l'Etat. Son avance s'est même creusée.

Il compte plus d'une centaine de voix supplémentaires sur sa rivale démocrate Hillary Clinton, jusqu'à dépasser 22'000 votes au total dans cet Etat du nord des Etats-Unis, selon les résultats officiels du recomptage qui avait été demandé par l'ex-candidate écologiste à la présidentielle Jill Stein.

«Le résultat final du scrutin dans le Wisconsin est arrivé et devinez quoi. Nous venons de gagner 131 voix supplémentaires. Les démocrates et les Verts peuvent maintenant se reposer. Arnaque!», s'est réjoui Donald Trump sur Twitter.

Restaurer la confiance

Jill Stein a lancé trois procédures pour obtenir le recomptage des voix dans trois Etats clés, le Michigan, le Wisconsin et en Pennsylvanie, tous remportés par Donald Trump avec environ 100'000 voix d'avance au total - 22'000 voix dans le Wisconsin, 70'000 en Pennsylvanie et 10'000 dans le Michigan.

Compte tenu de ces marges, il était peu probable qu'un nouveau dépouillement ne change l'issue du scrutin, avait souligné l'équipe de campagne d'Hillary Clinton.

«L'objectif de ce recomptage n'a jamais été de changer l'issue (du vote). Il s'agissait de valider le scrutin et de restaurer la confiance dans le système électoral auprès des Américains qui ont des doutes», a réagi l'écologiste dans un communiqué.

Pour financer cette initiative, Jill Stein avait lancé une souscription, collectant plus de sept millions de dollars.

En Pennsylvanie, un magistrat a rejeté lundi la demande de Mme Stein en faveur d'un recomptage des voix et d'une vérification des machines de vote électronique, qu'elle soupçonne d'avoir été piratées. (ats/nxp)

Créé: 13.12.2016, 03h45

Articles en relation

Un 2e ex de Goldman Sachs au gouvernement

Etats-Unis Donald Trump a choisi lundi un dirigeant de la célèbre banque d'affaires pour diriger son Conseil économique. Plus...

Trump va voir les patrons de la Silicon Valley

Etats-Unis Un sommet est prévu mercredi à New York avec Facebook, Apple ou encore Alphabet. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.