Passer au contenu principal

Soutien financierMontreux met ses cinémas sous perfusion

La Ville accepte de payer le loyer des salles Hollywood jusqu’en mars avant de décider de leur sort. Insuffisant, selon l’exploitant et des élus.

Meryl Moser, directrice de Cinérive, ici au cinéma Hollywood à Montreux.: «Nous ne parviendrons pas à nous en sortir seuls.»
Meryl Moser, directrice de Cinérive, ici au cinéma Hollywood à Montreux.: «Nous ne parviendrons pas à nous en sortir seuls.»
Chantal Dervey

Montreux met ses cinémas au bord du gouffre sous perfusion. La Ville a décidé de prendre en charge les loyers d’octobre à mars prochain de Cinérive SA à Cité Centre. À la fin août, l’exploitant du Cinéma Hollywood avait demandé à la Municipalité un soutien urgent spécial Covid-19, afin de permettre une réouverture de ses deux salles montreusiennes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.