Passer au contenu principal

Finances communalesMontreux prévoit un déficit de 6,2 millions

Sur une enveloppe globale de 153,8 millions de francs, le budget 2021 présente une chute des recettes fiscales de 3 millions en raison de la pandémie.

Le montant de la subvention au Centre de Congrès a été diminué de 100’000 francs.
Le montant de la subvention au Centre de Congrès a été diminué de 100’000 francs.
Florian Cella

«Face aux incertitudes, nous préférons diminuer les charges plutôt que d’augmenter les impôts pour réduire le déficit», explique Olivier Gfeller, municipal des Finances. Avec 153,8 millions de francs de charges et 147,6 millions de revenus, le budget 2021 de Montreux laisse apparaître une perte de 6,2 millions. La marge d’autofinancement devient négative (-121’000 francs). La Commune, dont l’économie repose sur l’hôtellerie et le tourisme, s’attend à des revenus en baisse de 5 millions en lien avec la pandémie, dont 3 millions de recettes fiscales en moins. Elle prévoit aussi une forte diminution des émoluments et produits des ventes, après l’annulation du Plan général d’affectation en juin et l’abandon de la taxe forfaitaires sur les déchets, qui rapportait près de 2 millions.

«Nous privilégions les aides ponctuelles pour les acteurs particulièrement touchés par la crise.»

Olivier Gfeller, municipal des Finances

La part communale aux charges de collectivités publiques s’élève à plus de 2 millions, compte tenu de la participation à la cohésion sociale, en augmentation de 1,5 million, et de l’accroissement du nombre de places d’accueil pour la petite enfance. Les coûts liés aux transports publics VMCV augmentent aussi (+775’000 francs) en raison de la diminution des recettes du transporteur.

Les charges relatives au personnel et aux biens sont revues à la baisse, respectivement de 680’000 francs (-1.5%) et de 1,8 million (-6.8%). La Ville a stoppé la progression salariale, réduit de 15% les dépenses accessoires et diminué le nombre d’auxiliaires. Les subventions ont été revues à la baisse (24,6 millions contre 25,3 en 2020). «Nous privilégions les aides ponctuelles pour les acteurs particulièrement touchés par la crise», précise Olivier Gfeller. Les aides à la culture et au sport diminuent de 248’000 et de 164’000 francs. La subvention au Centre de Congrès est réduite de 100’000 francs.

2 commentaires
    Poglia

    Montreux, les aides toujours aux mêmes, les petits copains, les autres peuvent crever