Passer au contenu principal

Ouvrage du XIXe siècleMoudon offre une cure de jouvence à son pont historique

Le Conseil communal a voté un crédit de 800’000 francs pour assainir le pont Saint-Eloi, qui date de 1899.

Le pont Saint-Eloi a été inauguré en 1899.  Les travaux de rénovation commenceront après les Brandons 2021.
Le pont Saint-Eloi a été inauguré en 1899. Les travaux de rénovation commenceront après les Brandons 2021.
Jean-Paul Guinnard

Le pont Saint-Eloi retrouvera son lustre d’antan grâce à un investissement de 800’000 francs. «Enfin!» se sont exclamés plusieurs élus moudonnois, mardi soir, au Conseil communal. En effet, la Commission de gestion et des finances a rappelé que les prémices de ce projet de réfection ont déjà été évoquées en 1987 et que la dépense prévue a été régulièrement mise dans les projets d’investissement depuis bientôt plus de trente ans.

Le pont historique de Moudon, inauguré en 1899, est composé de six poutres métalliques triangulées et rivetées. La Municipalité souhaite lui donner un bon coup de jeune, tout en choisissant des matériaux harmonieux avec l’allure du centre-ville, en pleine mutation. Et les travaux sont considérables: il faudra notamment démonter les trottoirs en encorbellement dont la structure métallique, attaquée par la rouille, n’assure que la portance de son poids propre. Enlever les barrières-mains courantes puis emballer le pont pour permettre de sabler toutes les parties métalliques, soit de nettoyer à l’aide d’un pistolet qui projette de l’air et du sable à haute pression toute la structure.

Après les Brandons

«Les travaux commenceront après les Brandons 2021, explique Jean-Philippe Steck, municipal en charge de l’aménagement du territoire et des bâtiments, notamment. Certaines entreprises ne sont pas disponibles cet été et nous ne pouvons pas réaliser les travaux en hiver pour des raisons techniques.» À noter que la traversée du pont, qui enjambe la Broye, sera assurée pour le cheminement piétonnier, tant dans la phase d’assainissement que dans celle de la reconstruction. En revanche, les véhicules seront déviés par la Grand’Rue – Rue du Temple pour la rive gauche et Mauborget – Rue de la Planche pour la rive droite. La durée des travaux estimée est de cinq à six mois.