Passer au contenu principal

Projet de porcherie à ThierrensMunicipaux accusés de mensonges et de corruption

Un opposant à un projet de porcherie a publié sur Facebook un projet de tous-ménages attaquant frontalement certains membres de l’Exécutif. Des plaintes ont été et seront déposées.

Habitant de Thierrens, Pierre Martin s’oppose à un projet de porcherie industrielle planifié à proximité de cette autre porcherie.
Habitant de Thierrens, Pierre Martin s’oppose à un projet de porcherie industrielle planifié à proximité de cette autre porcherie.
Florian Cella

Le feu couvait déjà depuis quelques jours dans le village de Thierrens, désormais rattaché à la commune fusionnée de Montanaire. Il couvait depuis le dépôt des listes pour les élections communales, avec l’apparition de listes dénommées BVM – Bien vivre à Montanaire.

Rien de spécial jusque-là, au détail près que ces listes sont parrainées par Pierre Martin, un des plus farouches opposants à un projet de porcherie de 1500 places dont l’implantation est prévue sur les hauts du village. Ce projet avait réuni contre lui près de cent signatures lors de la mise à l’enquête du plan partiel d’affectation. Et ce dernier est actuellement au Canton suite à un recours des opposants après son acceptation par le Conseil communal («24 heures» du 20 août et 3 octobre 2020).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.