Passer au contenu principal

IndustrieNestlé plaide pour une relance verte après le coronavirus

La firme basée à Vevey (VD) milite avec plus de 150 multinationales pour que les plans visant à réveiller l’économie servent aussi à limiter le réchauffement à 1,5 °C.

Mark Schneider, CEO de Nestlé, assure que la firme jouera «son rôle pour réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre».
Mark Schneider, CEO de Nestlé, assure que la firme jouera «son rôle pour réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre».
Yvain Genevay/LMD

Les militants écologistes ne sont pas les seuls à plaider pour une reprise verte. La multinationale Nestlé a annoncé mardi matin qu’elle rejoignait un groupe comptant déjà plus de 150 multinationales, qui «exhortent les gouvernements du monde entier à aligner les aides économiques et les efforts de relance post-Covid 19 sur les sciences du climat».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.