60 millions de francs pour une peinture chinoise

Hong Kong«Bois et roche», peinture à l'encre de Chine sur papier et créé par le maître de la littérature Su Shi il y a 1000 ans est l'article le plus cher jamais vendu en Asie par Christie's.

Le rouleau de 185,5 cm de long est orné de calligraphies et de poèmes chinois du XIème siècle.

Le rouleau de 185,5 cm de long est orné de calligraphies et de poèmes chinois du XIème siècle. Image: Christie's

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une peinture à l'encre datant d'un millier d'années, réalisée par l'un des plus grands maîtres de la littérature chinoise, Su Shi, a été adjugée pour 52,5 millions d'euros (environ 60 millions de francs) lors d'une vente aux enchères à Hong Kong, a annoncé lundi la maison Christie's.

Cette peinture, l'article le plus cher jamais vendu en Asie par Christie's, est «l'un des tableaux chinois les plus rares au monde», a expliqué la maison d'enchères. Intitulée «Bois et roche», cette peinture à l'encre sur papier représente un vieil arbre ressemblant à un dragon avec des branches fanées et un rocher pointu reposant à ses racines.

Le rouleau de 185,5 cm de long est orné de calligraphies et de poèmes chinois du XIème siècle et porte également les sceaux de 41 collectionneurs.

Su Shi, également connu sous le nom de Su Dongpo, est l'une des figures culturelles les plus importantes de l'histoire chinoise. C'était un intellectuel réputé, un poète, un peintre, un calligraphe et un homme d'État.

«Le nombre d'oeuvres qui lui sont attribuées de manière certaine est très faible, probablement deux ou trois. Ses oeuvres sont extrêmement rares», a commenté Jonathan Stone, vice-président du département des arts asiatiques de Christie's.

Acheteurs asiatiques actifs

En 2010, «Dizhuming», un rouleau de calligraphie chinoise de Huang Tingjian - disciple de Su Shi - avait été vendu 64 millions de dollars (56,4 millions d'euros) lors d'une enchère à Pékin.

Ces dernières années, les acheteurs asiatiques sont très actifs dans les ventes aux enchères de Hong Kong, jetant leur dévolu sur les diamants, peintures et céramiques anciennes qui pulvérisent tous les records.

En septembre, un triptyque abstrait de 10 mètres de long intitulé «Juin-Octobre 1985» de Zao Wou-Ki - l'un des peintres chinois les plus en vue du XXe siècle - avait ainsi été adjugé 65 millions de dollars (57,3 millions d'euros) à Honk Kong par la maison d'enchères Sotheby's.

(afp/nxp)

Créé: 26.11.2018, 21h46

Articles en relation

Un rare diamant rose pourrait battre un record

Genève Un diamant rose de 18,96 carats va être vendu mardi à Genève par Christie's, qui en attend jusqu'à 50 millions de dollars. Plus...

Vente record pour une toile créée par un logiciel

New York Un portrait créé par un algorithme a été vendu pour plus de 432'000 dollars chez Christie's à New York, jeudi soir. Plus...

Le «Pink Promise» sera vendu à Hong Kong

Enchères Le diamant qui sera mis aux enchères par Christie's pourrait rapporter quelque 35 millions d'euros. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.