Passer au contenu principal

SuisseVers une amélioration de la lutte contre le bruit

Le parlement s'est prononcé en faveur d'une motion qui demande une meilleure protection contre les nuisances sonores routières.

Environ 1,1 million de personnes sont incommodées par le bruit routier excessif le jour.
Environ 1,1 million de personnes sont incommodées par le bruit routier excessif le jour.
Keystone

Les mesures pour lutter contre la pollution sonore doivent être améliorées. Suivant le Conseil des Etats, le National a adopté lundi par 136 voix contre 50 une motion en ce sens.

La protection contre les nuisances sonores routières constitue une tâche permanente de la Confédération et des cantons. Les personnes doivent être préservées sur le long terme, a rappelé la ministre des transports Simonetta Sommaruga.

Le Conseil fédéral a déjà indiqué que le soutien aux cantons doit être poursuivi. Il soumettra un crédit d'engagement au Parlement en temps utile pour déterminer le type et l'ampleur des mesures de réduction du bruit à partir de 2023, a précisé Simonetta Sommaruga.

Environ 1,1 million de personnes sont incommodées par le bruit routier excessif le jour et 1 million la nuit, soit environ 14% de la population de notre pays, a souligné Frédéric Borloz (PLR/VD). Les répercussions sur la santé sont négatives. Les bâtiments qui se situent dans des zones bruyantes perdent de leur valeur et les conséquences sociales ne sont pas négligeables.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.