Attaque d'Amsterdam: 27 ans de prison pour l'auteur

Pays-BasUn tribunal néerlandais a condamné un demandeur d'asile afghan à 27 ans de prison pour avoir poignardé deux touristes américains à la gare centrale d'Amsterdam.

Sur cette image du 31 août 2018, des policiers pointent leurs armes sur l'agresseur.

Sur cette image du 31 août 2018, des policiers pointent leurs armes sur l'agresseur. Image: Getty Images

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Afghan ayant attaqué au couteau deux touristes américains dans la gare centrale d'Amsterdam l'année dernière a été condamné lundi à une peine de prison de 26 ans et huit mois pour cet acte qualifié par les juges d'«attentat terroriste».

L'homme de 20 ans, identifié par les autorités comme Jawed S., avait choisi au hasard ses victimes, blessant grièvement deux Américains au cours de l'attaque survenue fin août 2018 dans la gare la plus animée de la ville, située à proximité du centre historique. La police avait rapidement réagi et atteint l'assaillant aux membres inférieurs.

L'auteur «n'a jamais manifesté de regret ni de remords lors de son procès, affirmant à plusieurs reprises qu'il ferait de même si sa religion était insultée», ont déclaré lundi les juges d'un tribunal d'Amsterdam. «Le risque de récidive est donc très élevé et le tribunal estime nécessaire que la société soit protégée contre lui le plus longtemps possible», ont-ils indiqué dans leur verdict, le condamnant à la peine maximale permise dans ce cas par la loi.

«Protéger le prophète Mahomet»

Le jeune Afghan, qui résidait en Allemagne, avait dit avoir visé les Pays-Bas car il estimait que l'islam y est «fréquemment insulté», évoquant notamment le nom du député anti-islam néerlandais Geert Wilders.

L'attaque était survenue au lendemain d'un appel des talibans afghans à des attaques contre les troupes néerlandaises après la tentative de Geert Wilders d'organiser un concours de caricatures du prophète Mahomet, finalement annulé. Jawed S. avait déclaré avoir mené cette attaque pour «protéger le prophète Mahomet» et avait «pour but de tuer autant de personnes que possible», selon les juges.

L'une des victimes de l'attaque, atteinte d'une grave blessure à la colonne vertébrale, se trouve désormais dans un fauteuil roulant. Un deuxième homme n'est plus en mesure d'utiliser correctement l'une de ses mains. «L'attaque a eu un effet dévastateur sur les deux Américains et leurs épouses», ont estimé les juges. L'épouse de la victime touchée au dos a fait une fausse couche deux mois après les faits. (afp/nxp)

Créé: 14.10.2019, 16h17

Articles en relation

Attaque au couteau à Amsterdam: 2 blessés

Pays-Bas Deux personnes ont été blessées au couteau vendredi dans la gare d'Amsterdam par un jeune Afghan qui a été blessé par balles. Plus...

Attaque d'Amsterdam: motivation «terroriste»

Pays-Bas La police a estimé que l'auteur de l'attaque au couteau qui a fait deux blessés graves à la gare d'Amsterdam avait une «motivation terroriste». Plus...

Attaque d'Amsterdam: l'agresseur lundi au tribunal

Pays-Bas La police a indiqué que le jeune Afghan de 19 ans qui a attaqué au couteau deux Américains à Amsterdam sera présenté à un juge lundi. Washington dénonce un acte «gratuit et effrayant». Plus...

L'agresseur au couteau reste derrière les barreaux

Amsterdam La détention provisoire du suspect de l'attaque qui a coûté la vie à deux Américains le 31 août aux Pays-Bas a été prolongée lundi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.