Passer au contenu principal

Le BBC Monthey se bat pour sa survie

Président démissionnaire, Christophe Grau reconnaît des erreurs et détaille le projet de sauvetage.

Sacré champion suisse en juin dernier, le club chablaisien a vécu au-dessus de ses moyens.
Sacré champion suisse en juin dernier, le club chablaisien a vécu au-dessus de ses moyens.
Keystone

Pour le BBC Monthey, la mission sauvetage a débuté le 8 mars. Acculé par les dettes, le champion de Suisse en titre a convoqué à cette date une assemblée générale extraordinaire qui s’est déroulée à huis clos, en présence d’une soixantaine de personnes. Et avec un but clair: éviter la faillite.

Folie des grandeurs

«On se bat pour sauver le club, explique Christophe Grau, président du BBC Monthey. Nous sommes à la recherche de fonds.» Un comité de crise a été mis sur pied avec la mission de chiffrer précisément l’ardoise et, dans un deuxième temps, de diminuer le passif. Plusieurs acteurs économiques de la région œuvrent dans l’ombre. Le danger est réel. Selon des sources bien informées, la dette aurait oscillé entre 300 000 et 400 000 francs au plus grave de la crise. Une somme colossale qui représente la moitié du budget annoncé par le club valaisan.

En début de semaine, les Montheysans ont notamment reconnu auprès de la fédération que les salaires de trois anciens joueurs n’avaient pas été complètement réglés, tout en promettant d’y remédier d’ici à vendredi. «Le club a vécu au-dessus de ses moyens, reconnaît Christophe Grau qui rendra son tablier à la fin de la saison après dix ans de présidence. Nous avons peut-être été trop loin. J’ai fait deux saisons de trop. J’ai eu peur d’être celui qui allait couler le club. Cela aurait été difficile à vivre dans une petite ville comme Monthey, où tout le monde se connaît.» Si le président parle au passé, c’est qu’il est désormais convaincu que son club va s’en sortir.

«Une institution importante»

Le sort du BBC Monthey semble pourtant encore bien indécis. En février, le club a envoyé une demande à la fédération pour s’aligner en LNA la saison prochaine. Problème: son dossier était vide. La licence risque donc fort de lui être refusée lors de la première décision de la commission indépendante. Il ne reste que quelques semaines pour s’en sortir. «Nous espérons que le club sera toujours présent la saison prochaine, souligne le président de Swiss Basketball, Giancarlo Sergi. Le BBC Monthey est une institution importante pour la région ainsi que pour tout le basketball suisse. Cela dit, si les problèmes persistent, nous n'hésiterons pas à être intransigeants. À l’heure actuelle, Monthey n’est pas assuré d’être en LNA la saison prochaine.»

En attendant de convaincre définitivement la fédération, le club chablaisien a déjà réduit la voilure sur le plan sportif. Cette saison, Monthey (7e) se bat pour accrocher les play-off. Les Valaisans n’évoluent plus qu’à deux joueurs étrangers après les non-remplacements de Henry et Katnic. Les départs de deux pièces maîtresses (Kazadi et Dubas) durant les Fêtes ont envoyé un signal fort: le temps de la folie des grandeurs est bien révolu; aujourd’hui, les Chablaisiens se battent pour survivre.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.