Passer au contenu principal

SuisseBerne proteste contre l'«attaque russe»

Les services d'Ignazio Cassis ont «exigé de la Russie de mettre fin à ses activités d'espionnage» sur le territoire.

Deux espions russes étaient en route pour le Laboratoire de Spiez (BE).
Deux espions russes étaient en route pour le Laboratoire de Spiez (BE).
AFP

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a convoqué l'ambassadeur de Russie pour protester contre la «tentative d'attaque» menée par deux espions russes. L'ambassade dénonce pour sa part des accusations «absurdes».

Les services d'Ignazio Cassis ont «exigé de la Russie de mettre fin immédiatement à ses activités d'espionnage» sur le territoire suisse. Les contrôles lors des accréditations de diplomates ont par ailleurs été renforcés, ont-ils indiqué à Keystone-ATS, confirmant une information de la RTS.

Sur son compte Facebook, l'ambassade de Russie en Suisse a pour sa part rejeté ces accusations. «Nous considérons ce genre d'inventions comme tout bonnement absurdes, elles ne peuvent être qualifiées autrement que de nouvelle tentative d'attiser les humeurs russophobes», a-t-elle indiqué.

Deux espions russes ont été arrêtés au printemps par les autorités néerlandaises et renvoyés dans leur pays. Ils étaient en route pour le Laboratoire de Spiez (BE) qui a notamment participé aux analyses de l'agent neurotoxique utilisé pour empoisonner l'ancien agent double russe Sergueï Skripal et sa fille dans le sud de l'Angleterre.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.