La construction veut 120 francs d'augmentation

SuisseLes syndicats Unia et Syna ont rappelé que les salaires n'ont été augmentés qu'une fois ces cinq dernières années.

Unia plaide également pour le renouvellement de la convention collective de travail (CCT).

Unia plaide également pour le renouvellement de la convention collective de travail (CCT). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les employés du second œuvre romand veulent une augmentation de 120 francs des salaires réels pour 2018. Des délégués affiliés aux syndicats Unia et Syna se sont réunis samedi à Tolochenaz (VD) pour formuler leurs revendications en vue du renouvellement de la CCT.

Les salaires n'ont été augmentés qu'une fois ces cinq dernières années, ont indiqué les deux syndicats dans un communiqué. Raison pour laquelle des menuisiers, peintres et plâtriers de toute la Suisse romande ont exigé une amélioration de leur rémunération pour compenser les hausses des loyers, des primes d'assurances maladie et du coût de la vie.

Renouvellement de la CCT demandé

Les carnets de commande débordent et le stress augmente en raison de la masse de travail à effectuer, ont argumenté les ouvriers. Ils demandent aussi le renouvellement de leur convention collective de travail (CCT), qui arrive à échéance à la fin de l'année.

Lors d'une action devant l'Ecole de la construction à Tolochenaz, les travailleurs ont adressé symboliquement un carton jaune aux employeurs, soit la Fédération romande des entreprises de charpenterie, d'ébénisterie et menuiserie (FRECEM) et la Fédération romande des entreprises de plâtrerie-peinture (FREPP), les deux principales organisations patronales signataires de la CCT. (ats/nxp)

Créé: 02.09.2017, 14h06

Articles en relation

Les faillites d'entreprises en hausse sur sept mois

Suisse L'augmentation est particulièrement notable dans l'Espace Mittelland tandis que la région lémanique affiche un recul. Plus...

Des milliers de boutiques en ligne fermées

Cybercriminalité La cybercriminalité économique est en forte augmentation cette année en Suisse. Plus...

Freiner le nombre d'électriciens étrangers

Berne Le Conseil fédéral veut relever les exigences pour être reconnu par la profession. Le but est de limiter l'augmentation du nombre de monteurs étrangers. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.