La CSS assurera les requérants d'asile

SuisseJusqu'à présent la Confédération prenait à sa charge les coûts de santé des requérants d'asile. Dès le 1er juin ils seront couvert par l'assureur CSS.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les requérants d'asile séjournant dans des centres fédéraux seront assurés contre la maladie auprès de la CSS dès le 1er juin. Aucune caisse-maladie n'ayant répondu à l'appel d'offre de la Confédération, le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) a porté son choix sur cet assureur.

Jusqu'ici, la Confédération prenait à sa charge les coûts de santé des requérants d'asile durant les 90 premiers jours de leur séjour dans un centre fédéral. Dès le 1er juin, ces coûts seront couverts par la CSS sur 140 jours, soit la durée de séjour maximum des requérants d'asile dans un centre fédéral.

Le contrat-cadre conclu entre le SEM et l'assureur prévoit une couverture selon le modèle du médecin de famille. Cette solution, économique, permet de réduire considérablement la charge administrative du SEM, selon le communiqué.

Le SEM avait lancé son appel d'offres jusqu'en décembre 2018. Faute de réponse, il a mené, au premier trimestre 2019, des entretiens avec plusieurs assureurs avant de confier le mandat à la CSS. (ats/nxp)

Créé: 20.05.2019, 15h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.