Diplomate suisse nommée représentante spéciale

OSCEL'ambassadrice Heidi Grau a été désignée jeudi à Bratislava lors de la 26 ème Conférence ministérielle de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Heidi Grau, actuelle cheffe de la Division de la sécurité humaine du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Heidi Grau, actuelle cheffe de la Division de la sécurité humaine du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Image: archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ambassadrice suisse Heidi Grau a été nommée jeudi représentante spéciale de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour l'Ukraine. Cette experte de l'Europe de l'Est a été désignée lors de la 26e Conférence ministérielle de l'OSCE.

La réunion se tient actuellement sur deux jours à Bratislava en Slovaquie. Heidi Grau, actuelle cheffe de la Division de la sécurité humaine du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), «assumera l'une des fonctions principales dans la recherche de la solution au conflit dans l'Est de l'Ukraine», ont indiqué les services d'Ignazio Cassis dans un communiqué.

Le chef de la diplomatie s'est aussitôt félicité de cette nomination. Ignazio Cassis y voit «la preuve de la haute réputation dont jouit la diplomatie helvétique au sein et en dehors de l'OSCE».

Dans ses nouvelles fonctions, Heidi Grau coordonnera les pourparlers entre les représentants de l'Ukraine, de la Russie et des zones non gouvernementales contrôlées dans les régions de Donetsk et de Lougansk. Sous sa direction, les différents groupes de travail des Etats dits «Normandie 4» (Allemagne, France, Ukraine, Russie) vont poursuivre leur travail de mise en œuvre des accords de Minsk.

Suisse active en Ukraine

La diplomate suisse est «une spécialiste confirmée de l'Europe de l'Est et possède une vaste expérience en matière de résolution des conflits», souligne le DFAE. Auparavant, elle a dirigé l'équipe spéciale pour la présidence suisse de l'OSCE et a également occupé des postes à l'étranger à New York et à Moscou. A noter que le secrétaire général de l'OSCE est le Suisse Thomas Greminger. Il a été nommé en juillet 2017 pour un mandat de trois ans.

La Suisse est très active en Ukraine. Outre son engagement en faveur de la politique de paix et le détachement d'experts auprès de la Mission spéciale d'observation de l'OSCE, Berne soutient les efforts de réforme dans le pays à hauteur d'environ 25 millions de francs par an, rappelle le DFAE.

L'accent est mis sur le renforcement des structures de gouvernance démocratique et des processus de réforme, en particulier dans les domaines de la santé, du développement économique durable et de l'urbanisation. La Suisse fournit également une aide humanitaire directe des deux côtés de la ligne de contact. (ats/nxp)

Créé: 05.12.2019, 16h19

Articles en relation

Observatrice de l'OSCE «harcelée sexuellement»

Ukraine La tension entre Kiev et Moscou est à son comble ce qui complique le travail des organisations internationales . Plus...

L'OSCE dénonce des irrégularités en Arménie

Législatives Le gouvernement qui vient de remporter les élections avait promis d'organiser un scrutin exemplaire mais des électeurs auraient été intimidés ou des votes auraient aussi été achetés. Plus...

Un Suisse secrétaire général de l'OSCE?

Diplomatie Thomas Greminger est candidat au poste de secrétaire général de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.