Un pyromane de deux-roues sévit à Genève

GenèveDix scooters et motos ont brûlé, la nuit dernière, à la rue de Carouge. La série se poursuit dans le quartier de Plainpalais. En quelques semaines, 34 véhicules se sont embrasés.

Au petit matin ne restent que les stigmates de l'incendie nocturne.

Au petit matin ne restent que les stigmates de l'incendie nocturne. Image: L.D.S.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Difficile de ne pas y voir l'acte d'un pyromane. Dans la nuit de lundi à mardi, le feu a été bouté sur le trottoir du 18 rue de Carouge à Genève. D'un côté, le magasin cash converters. De l'autre, dix scooters, vélos et motos partis en fumée. «Cette fois-ci, les véhicules se trouvaient à une certaine distance du bâtiment, il n'y a donc aucun dégât hormis une vitrine fissurée. Personne n'a dû être évacué ou secouru», explique Frédéric Jaques, officier de direction au Service d'incendie et de secours (SIS). La Brigade vols et incendies se charge de l'enquête.

A 2h55 les premiers appels. Six minutes plus tard, deux véhicules sont sur place. «L'embrasement est complet», relève l'officier de direction, rappelant que deux autres feux ont pris durant le week-end. Des scooters encore, dans le même quartier et toujours dans la nuit. L'un à la rue de Carouge 32, l'autre à la rue de Bergalonne, de l'autre côté de la plaine de Plainpalais.

Quand elle est sortie ce matin à 8h pour prendre son Honda PCX tout juste acheté, une jeune habitante du quartier n'a trouvé qu'un espace vide et les stigmates de l'incendie. «Je savais que quelqu'un mettait le feu aux scooters, mais je me disais qu'il était plus en sécurité dans cette grande rue plutôt que dans une ruelle.»

Voilà qui porte le nombre de deux-roues incendiés à 34 en quelques semaines seulement. La série est probablement plus importante encore, puisque le décompte officiel débute le 12 janvier alors que les pompiers signalent d'autres interventions dans le même quartier, pour des incendies similaires, à partir du début de l'année. (24 heures)

Créé: 13.02.2018, 10h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

«Les agriculteurs sous pression et les vaches orphelines», paru le 26 mai 2018
(Image: Valott) Plus...