Une enquête demandée contre le préfet Berdoz

Affaire GirardinLe préfet de la Riviera avait dénoncé le président de la Commission de gestion de Vevey. Ce dernier contre-attaque.

Les élus Gilles Perfetta et Yvan Luccarini reprochent à Roland Berdoz (ci-dessus) l’absence de bases légales pour s’être lancé dans une pareille instruction ainsi que sa «partialité».

Les élus Gilles Perfetta et Yvan Luccarini reprochent à Roland Berdoz (ci-dessus) l’absence de bases légales pour s’être lancé dans une pareille instruction ainsi que sa «partialité». Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une enquête administrative contre le préfet de la Riviera et du Pays-d’Enhaut, Roland Berdoz. C’est ce qu’a demandé par lettre au Conseil d’État Gilles Perfetta, conseiller communal (Décroissance-Alternatives) à Vevey. Une requête relayée par son collègue de la gauche de la gauche, le député Yvan Luccarini, qui a déposé cette interpellation ce mardi au Grand Conseil: «Le Conseil d’État n’estime-t-il pas que les agissements de M. le préfet […] sont de nature à compromettre la confiance ou l’autorité qu’implique la fonction de préfet et dès lors qu’une enquête administrative à son encontre serait la meilleure façon de clarifier quelle doit être l’action des agents de l’État dans ce domaine?»

Pour comprendre, il faut revenir à l’an dernier: Gilles Perfetta était président de la Commission de gestion (Coges) de Vevey, au moment où a éclaté l’affaire Girardin – municipal soupçonné de gestion déloyale d’intérêts publics. La Coges, dans son rapport, s’était attachée à mettre au jour certains agissements, notamment autour des locaux loués par Lionel Girardin, alors que le bail était au nom de la Ville.

La syndique, Élina Leimgruber, avait alors contacté le président du Conseil communal et le préfet, pour signaler que le rapport de la Coges contenait «des éléments d’ordre confidentiel». Roland Berdoz avait mené son enquête, laquelle concluait en octobre 2018 à des violations du secret de fonction. Ces accusations ont fait pschitt en avril, lorsque le procureur a rendu une ordonnance de non-entrée en matière, blanchissant Gilles Perfetta.

Désormais, ce dernier et Yvan Luccarini dénoncent une «procédure bâclée et juridiquement bricolée». Sont reprochées à Roland Berdoz l’absence de bases légales pour s’être lancé dans une pareille instruction ainsi que sa «partialité»: «Une telle enquête formelle doit être menée «à charge et à décharge». Il suffit de lire la lettre de dénonciation au Ministère public pour se convaincre que cela n’a pas été le cas: il s’agit plutôt d’un réquisitoire», écrit Yvan Luccarini. Qui en est convaincu: «Le but était de discréditer le travail de la Coges, qui a été entravée dès le départ, et de mettre un voile le plus opaque possible sur l’affaire Girardin.» «Et, plus généralement, de dissuader, dans tout le canton, les commissions de surveillance communales d’être trop curieuses. Cela nécessite que des mesures soient prises pour que cela ne se reproduise plus», écrit Gilles Perfetta, qui se «réserve la possibilité d’actionner la justice civile» suite au «tort personnel» qu’il a subi.

De son côté, Roland Berdoz n’est «pas surpris par la démarche», mais affirme avoir «la conscience tranquille»: «Dès lors que j’ai été informé par plusieurs personnes, dont l’avocat de Lionel Girardin et le président du Conseil communal, je n’avais pas le choix, en conformité avec la loi, que d’instruire une enquête et de la transmettre au procureur en cas de simple suspicion d’infraction pénale.»

Créé: 05.11.2019, 22h26

Articles en relation

La dénonciation contre Gilles Perfetta fait pschitt

Vevey Le président de la Commission de gestion était accusé de violation du secret de fonction. Le procureur a classé l’affaire Plus...

Le président de la Coges risque 3 ans de prison

Affaire Girardin Gilles Perfetta est sous le coup d’une enquête administrative. A Vevey, son parti et d’autres élus montent au créneau pour le défendre. Plus...

L'affaire Girardin égratigne la Municipalité et des chefs de Service

Vevey La Commission de gestion a relevé une série de dysfonctionnements. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.