FAO: un Chinois élu pour la première fois à la tête

ONULe vice-ministre chinois de l'Agriculture a obtenu une majorité absolue dès le premier tour de scrutin.

Qu Dongyu n'a eu besoin que d'un tour pour être élu à la tête de la FAO.

Qu Dongyu n'a eu besoin que d'un tour pour être élu à la tête de la FAO. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

M. Qu Dongyyu, vice-ministre chinois de l'Agriculture, a été élu dimanche à la tête de l'Agence des nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, FAO, basée à Rome. Il a obtenu une majorité absolue dès le premier tour de scrutin, a constaté l'AFP.

M. Dongyu, premier Chinois à accéder à cette fonction, a obtenu 108 voix, la candidate française Catherine Geslain-Lanéelle 71 voix et le candidat georgien Davit Kirvalidze, 12 voix, selon le décompte annoncé après le premier tour de scrutin.

«C'est une date historique, un nouveau tremplin» pour l'agriculture et l'alimentation dans le monde, a immédiatement réagi le nouvel élu, qui a promis de «tout faire pour être impartial et neutre».

Mandat de quatre ans

Il a aussi promis d'être «dans le concret» pour lutter contre la faim dans le monde. Les délégués, qui ont voté à bulletin secret, avaient le choix entre trois candidats au total, après le retrait de la course d'un Camerounais et d'un Indien au cours des semaines récentes: Qu Dongyu, vice-ministre de l'Agriculture en Chine, Davit Kirvalidze, ancien agriculteur et ancien ministre de l'Agriculture de Géorgie, et Catherine Geslain-Lanéelle, ancienne dirigeante de l'Agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA).

Le futur dirigeant, dont le mandat s'étalera sur quatre ans, du 1er août 2019 au 31 juillet 2023, succédera au Brésilien José Graziano da Silva, qui a exercé deux mandats à la tête de l'institution multilatérale.

Sous la houlette de M. Graziano da Silva, la FAO a amorcé un virage en faveur de méthodes agro-écologiques. Faire appel à la nature pour à la fois combattre les effets du réchauffement climatique et augmenter les rendements agricoles, tout en limitant les pesticides de synthèse qui font vivre les géants de l'agro-chimie. (ats/nxp)

Créé: 23.06.2019, 14h27

Articles en relation

L'ex-patron d'Interpol plaide coupable

Chine Meng Hongwei, ex-vice ministre chinois de la Sécurité publique, a avoué avoir reçu des pots-de-vin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.