Passer au contenu principal

«Il faut préserver les Rivières Volantes d’Amazonie»

Depuis 30 ans, Margi et son mari explorent le monde. Bouleversés par l’état de la planète, ils se consacrent à des projets de sauvegarde.

Margi Moss, éco-exploratrice sur le projet Rivières Volantes.
Margi Moss, éco-exploratrice sur le projet Rivières Volantes.
Stephan Hess

A 25 ans, je suis partie seule à Rio pour réaliser mon rêve d’habiter au Brésil. Originaire du Kenya, ayant grandi entre voyages et safaris, ma vie a toujours été une sorte d’aventure. En 1985, j’ai rencontré mon mari, Gérard, venu au Brésil pour ouvrir le bureau d’une entreprise d’affrètement maritime lausannoise. Très vite, nous avons décidé de faire le tour du monde en petit avion. Il pilotait déjà à cause de son travail. Basé à Rio il devait en effet souvent se déplacer de port en port.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.