La femme de Baghdadi a été arrêtée, clame Erdogan

TurquieCette annonce intervient au lendemain l'arrestation d'une soeur de Baghdadi, l'ex-chef de l'Etat islamique, et de plusieurs membres de sa famille.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président Recep Tayyip Erodgan a déclaré mercredi que la Turquie avait capturé l'épouse d'Abou Bakr al-Baghdadi, le chef du groupe Etat islamique (EI) tué par un commando américain fin octobre.

Après avoir mené l'opération ayant mené à la mort de Baghdadi, les Etats-Unis «ont lancé une gigantesque campagne de communication», a déclaré M. Erdogan lors d'un discours à Ankara retransmis à la télévision.

«Quant à nous, nous avons attrapé son épouse --je le dis aujourd'hui pour la toute première fois--, mais nous ne fanfaronnons pas à ce sujet», a dit le président turc, sans indiquer quand ni où cette arrestation avait eu lieu.

Mardi, des responsables turcs avaient annoncé l'arrestation d'une soeur de Baghdadi, de l'époux de celle-ci, de sa belle-fille et de cinq enfants, lors d'une opération des forces turques en Syrie. M. Erdogan a lui aussi déclaré mercredi qu'une «soeur et un beau-frère» de Baghdadi avaient été arrêtés.

La Turquie soupçonnée d'accointance

Le président américain Donald Trump a annoncé le 27 octobre la mort de Baghdadi lors d'un raid au cours de la nuit précédente dans le nord-ouest de la Syrie, à quelques kilomètres de la frontière turque.

Le lendemain de cette annonce, la Turquie a affirmé que ses services de renseignement et ses militaires avaient eu des contacts «intenses» avec leurs homologues américains dans la nuit où s'est déroulée l'opération ayant conduit à l'élimination de Baghdadi.

Longtemps soupçonnée d'avoir laissé les djihadistes traverser sa frontière pour rejoindre la Syrie après le début du conflit qui déchire ce pays depuis 2011, la Turquie, frappée par plusieurs attentats commis par l'EI, a rejoint en 2015 la coalition antijihadiste.

Mais Ankara a été accusé ces dernières semaines d'affaiblir la lutte contre les éléments dispersés de l'EI en lançant, le 9 octobre, une offensive contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), fer de lance du combat contre l'organisation djihadiste, . (afp/nxp)

Créé: 06.11.2019, 13h52

Articles en relation

Une soeur de Baghdadi arrêtée en Syrie

Terrorisme Une soeur du chef de l'EI tué par l'armée américaine a été arrêtée par les Turcs, dans un camp situé au nord de la Syrie. Plus...

Etat islamique: un nouveau chef et des menaces

Terrorisme Jeudi, l'EI a annoncé qu'al-Baghdadi était bel et bien mort et qu'un successeur avait été désigné. Le groupe djihadiste appelle à la vengeance. Plus...

Conan, invité d'honneur à la Maison Blanche

Etats-Unis Le chien du raid contre Baghdadi sera reçu à Washington la semaine prochaine. Donald Trump le considère comme un héros. Plus...

Premières images du raid contre Baghdadi

États-Unis Le Pentagone a détaillé l'opération menée contre le chef du groupe État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.