Le FLN désigne Bouteflika comme son candidat

Présidentielle Le parti au pouvoir en Algérie a désigné le président sortant, qui n'a plus fait d'apparition publique depuis des mois, comme candidat pour un 5e mandat le 18 avril.

Abdelaziz Bouteflika est diminué par les séquelles d'un accident vasculaire cérébral dont il a été victime en 2013 (ici en 2017).

Abdelaziz Bouteflika est diminué par les séquelles d'un accident vasculaire cérébral dont il a été victime en 2013 (ici en 2017). Image: Archives /AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Front de libération nationale (FLN) a annoncé samedi avoir désigné le président Abdelaziz Bouteflika comme son candidat à la présidentielle du 18 avril pour un cinquième mandat. Ce parti est au pouvoir depuis l'indépendance de l'Algérie.

Au pouvoir depuis 1999

Bien que pressé depuis plusieurs mois par son camp de briguer un nouveau mandat, M. Bouteflika, diminué par les séquelles d'un accident vasculaire cérébral (AVC) dont il a été victime en 2013, n'a toujours pas fait part de ses intentions, à moins d'un mois de la clôture du dépôt des candidatures, le 3 mars à minuit.

«Le FLN a désigné le président Bouteflika comme candidat du parti», a déclaré Mouad Bouchareb, coordinateur de l'instance dirigeante du FLN et président de l'Assemblée populaire nationale (APN, chambre basse). Il s'est exprimé samedi devant des milliers de personnes réunies à Alger pour l'un des premiers grands meetings de la pré-campagne.

Cette déclaration intervient une semaine après l'annonce de la décision des quatre partis de l'alliance au pouvoir de présenter la candidature de M. Bouteflika, qui dirige le pays depuis 1999.

Constamment réélu

Outre le FLN, dont M. Bouteflika est le président, cette coalition comprend le Rassemblent national démocratique (RND), parti du Premier ministre Ahmed Ouyahia, le Rassemblement de l'espoir de l'Algérie (TAJ) et le Mouvement populaire algérien (MPA). Le Premier ministre avait toutefois affirmé le 2 février qu'«il n'y avait aucun doute» sur la candidature du président sortant.

Le général à la retraite Ali Ghediri, 64 ans, est le premier à s'être déclaré candidat depuis l'annonce officielle de la date du scrutin. Jusqu'alors inconnu en Algérie et sans passé politique, il était responsable des ressources humaines au ministère de la Défense jusqu'à sa retraite en 2015.

Abderrezak Makri, le chef du Mouvement de la société pour la Paix (MSP), principal parti islamiste, a également annoncé sa candidature. M. Bouteflika, 81 ans, a été constamment réélu au 1er tour depuis 2004 avec plus de 80% des suffrages. (ats/nxp)

Créé: 09.02.2019, 16h33

Articles en relation

Un général à la retraite candidat à la présidentielle

Algérie Ali Ghediri, général à la retraite, a annoncé vouloir se présenter à l'élection présidentielle algérienne. Plus...

La procédure contre le général Nezzar va reprendre

Suisse - Algérie Le MPC devra se saisir à nouveau des plaintes déposées par trois Algériens contre l'ancien ministre de la Défense. Ils invoquaient des tortures subies entre 1992 et 1994. Plus...

Bouteflika fait une deuxième sortie en un mois

Algérie Le président algérien a fait une nouvelle apparition publique mardi. Il inaugurait un édifice religieux en banlieue d'Alger. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 21 mars 2019.
(Image: Bénédicte ) Plus...