Passer au contenu principal

SuisseFranc succès pour les Swiss Cyber Security Days

Plus de 2200 visiteurs ont assisté à la première édition de la manifestation consacrée à la cybersécurité à Fribourg.

La manifestation a réuni des acteurs très divers, allant des entreprises aux autorités politiques en passant par les scientifiques.
La manifestation a réuni des acteurs très divers, allant des entreprises aux autorités politiques en passant par les scientifiques.
Keystone

La première édition des Journées suisses de la cybersécurité (Swiss Cyber Security Days, SCSD) a rencontré son public à Forum Fribourg. La manifestation a accueilli deux jours durant plus 2200 visiteurs, une fréquentation au-delà des 1800 à 2000 personnes attendues.

Les SCSD, qui se décrivent comme la première plate-forme nationale pour la cybersécurité, «ont mis en évidence la menace croissante des cyberattaques», ont rappelé jeudi les organisateurs. Le salon, qui a attiré aussi beaucoup de non-experts, a proposé les interventions d'une soixantaine de personnalités internationales et nationales issus des mondes politique, économique et académique.

La manifestation a réussi à construire un pont sur le «cyberröstigraben», en réunissant de grandes entreprises, des PME, des autorités, des scientifiques et des représentants des autorités politiques de toute la Suisse et de l'étranger, précise le communiqué. Fribourg se situe à la rencontre des centres de compétences installés à Genève, Lausanne et Zurich.

Avec Eugene Kaspersky

Les sujets n'ont pas manqué. Il a été question de la situation cybernétique en Suisse, du piratage des voitures, des risques des villes intelligentes et de l'influence du darkweb. Ce dernier thème a presque rempli par exemple la grande salle de conférence jeudi, avec le spécialiste danois Hans Ulrik Staehr, directeur de la société MarketScape.

Toujours parmi les conférenciers de renommée internationale, issus de l'industrie et de la recherche, l'expert russe en cybersécurité Eugene Kaspersky a tenu la vedette mercredi. Le cofondateur et directeur général de Kaspersky Lab a présenté la situation actuelle en matière de cybermenace.

Le Russe a expliqué les démarches nécessaires pour passer de la cybersécurité à la cyberimmunité. Kaspersky Lab, qui a transféré une partie de ses activités à Zurich l'an passé, est le plus grand fournisseur privé de solutions de protection informatique et de cybersécurité au monde.

Une nouvelle édition

En ce qui concerne la fréquentation, le fondateur et directeur des SCSD, Béat Kunz, a tiré un bilan très positif: «Nos attentes ont été dépassées et les premiers retours des visiteurs et exposants ont été très réjouissants». Le salon a accueilli une centaine d'exposants, qui disposaient de stands pour exposer leur savoir et leurs produits. Encouragés par le grand succès de la première édition, les organisateurs des Swiss Cyber Security Days ont décidé de proposer à nouveau la manifestation en 2020. La prochaine édition aura lieu les 12 et 13 février, toujours à Forum Fribourg, à Granges-Paccot, aux portes du chef-lieu cantonal.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.