Passer au contenu principal

Des géants virtuels mènent la danse

Au Forum Meyrin, Gilles Jobin dévoile un pionnier «VR_I». Récit de l’expérience et déroulé de la Fête.

Eprouvée tour à tour de l’extérieur puis de l’intérieur, la réalité augmentée de «VR_I» balaie du plus petit au plus grand en passant par l’infini des possibles.
Eprouvée tour à tour de l’extérieur puis de l’intérieur, la réalité augmentée de «VR_I» balaie du plus petit au plus grand en passant par l’infini des possibles.
CIE GILLES JOBIN

Plus colossaux encore que les marionnettes géantes accueillies à Genève au début du mois, les danseurs incorporels de Gilles Jobin! Après s’être hasardé dans l’univers de la 3D avec son film Womb l’an dernier, le plus geek des chorégraphes genevois, distingué par le Grand Prix suisse de danse 2015, franchit un pas de plus dans l’exploitation artistique des nouvelles technologies. Avec ses camarades de la fondation Artanim, Caecilia Charbonnier et Sylvain Chagué, tous deux spécialisés dans la capture de mouvement, il a mis au point le tout premier dispositif de réalité virtuelle appliquée à la danse. Ça s’appelle VR_I (pour «Virtual Reality_Immersive»). Les Montréalais viennent d’en découvrir la primeur mondiale, avant que Genève les talonne de jeudi à dimanche, dans le cadre de Fête du Théâtre et de la programmation du Forum Meyrin. On relate une «expérience sensorielle inédite», pour accréditer la formule de la comm.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.