Gros week-end pour le sauvetage aérien

SuisseLes hélicoptères de la Rega et d'Air Glaciers ont été très sollicités entre vendredi et dimanche. Près de 300 interventions ont eu lieu.

Ces derniers jours ont été intenses pour les sauveteurs.

Ces derniers jours ont été intenses pour les sauveteurs. Image: air-glaciers.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le temps exceptionnel du week-end dernier a mis à rude épreuve le sauvetage aérien: la Rega est intervenue à plus de 190 reprises, tandis qu'Air Glaciers a dénombré près de 100 interventions de vendredi à dimanche.

Les accidents de sport d'hiver figurent en tête des sauvetages, indique la Rega lundi. Mais les hélicoptères rouges et blancs sont aussi sortis pour des parapentistes, des accidents de la circulation et des naissances inattendues. La centrale d'intervention a même dû se rendre en Allemagne dans la nuit de vendredi à samedi.

Deux adeptes de raquettes à neige s'étaient égarés à Lenggries, une station de ski en Bavière. Comme les conditions ne permettaient pas un atterrissage, les deux imprudents se sont fait hélitreuiller. La Rega est bien préparée à ce type d'intervention de nuit et a donc été sollicitée par les autorités allemandes. (ats/nxp)

Créé: 18.02.2019, 14h45

Articles en relation

La Rega sort l'hélico 4 fois en 24 heures

Sauvetage Quatre opérations très délicates d'hélitreuillage ont eu lieu en moins de 24 heures depuis Lausanne juste avant le week-end. Plus...

La Rega a rapatrié près de 300 personnes cet été

Sauvetage aérien Durant les vacances d’été, la Rega a ramené environ 280 patients de l’étranger, dont 210 dans les trois avions-ambulance de la Rega. Plus...

Air-Glaciers met fin à ses vols charters

Aviation La compagnie d'aviation valaisanne estime perdre trop d'argent avec ses vols charters. Quatre pilotes ont été licenciés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.