Passer au contenu principal

«Hotel Artemis» sacre le retour de Jodie Foster

Après une longue absence, l’actrice vient prêter un peu de classe à cette dystopie horrifique. Série B.

Sofia Boutella et Jodie Foster dans «Hotel Artemis»
Sofia Boutella et Jodie Foster dans «Hotel Artemis»
Ascot-Elite

Dans un Los Angeles imaginable d’ici à une dizaine d’années, déchiré par les émeutes, l’Hôtel Artemis héberge en toute discrétion la racaille criminelle cabossée par la police.

Surnommée «The Nurse», l’infirmière Jean gère l’établissement, alcoolique mais compétente. Sur ce scénario qui hésite entre «Blade Runner», «The Killing» et «Reservoir Dogs», Jodie Foster démontre, même déguisée en vieille femme mal fagotée, l’étendue de sa classe naturelle.

De quoi l’espérer dans des productions plus ambitieuses que cette série B de Drew Pearce à la déco décadente à souhait.

----------

Thriller (USA, 97’, 16/16). Cote: *

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.