Ivanka Trump: «Ne pas tolérer» le harcèlement

Etats-UnisEn visite au Japon, la fille du président américain s'est insurgée contre le harcèlement sexuel des femmes.

Ivanka Trump était à Tokyo pour la World Assembly for Women, une conférence sur les femmes organisée par le gouvernement japonais de Shinzo Abe. (Vendredi 3 novembre 2017)

Ivanka Trump était à Tokyo pour la World Assembly for Women, une conférence sur les femmes organisée par le gouvernement japonais de Shinzo Abe. (Vendredi 3 novembre 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La fille du président américain Ivanka Trump s'est insurgée vendredi contre le harcèlement des femmes, un phénomène qui, a-t-elle dit, «ne doit jamais être toléré».

Ces propos ont été tenus alors que la question du harcèlement sexuel des femmes domine l'actualité à travers le monde depuis qu'a éclaté l'affaire Harvey Weinstein, producteur de cinéma américain accusé de viols, agressions sexuelles et harcèlement sexuel.

«Bien trop souvent, la culture de nos lieux de travail ne respecte pas les femmes comme il se devrait», a déclaré Ivanka Trump à Tokyo au cours de la World Assembly for Women, une conférence sur les femmes organisée par le gouvernement japonais. «Cela se manifeste de multiples manières, jusqu'au harcèlement, lequel ne doit jamais être toléré», a-t-elle poursuivi.

Dans le sillage de l'affaire Weinstein, des accusations de harcèlement par des hommes de pouvoir dans les mondes de la politique et du divertissement ont récemment fait surface. Elles sont venues rappeler la révélation pendant la campagne présidentielle américaine de propos tenus par Donald Trump où il se vantait de comportements déplacés.

En octobre 2016, avait été diffusé un enregistrement vidéo datant de 2005 dans lequel le futur candidat républicain se réjouissait «de pouvoir choper (les femmes) par la chatte». «Quand t'es une star, elles te laissent faire», ajoutait-il. M. Trump avait banalisé ses déclarations comme de simples «propos de vestiaires».

Visite de Trump au Japon

Les femmes ne doivent pas non plus être divisées entre celles travaillant à l'extérieur et d'autres à la maison, a estimé la fille du président américain. «A dire vrai, les dimanches soirs, après un week-end complètement désorganisé et merveilleux avec mes enfants, je suis bien plus fatiguée que les vendredis soir après une longue semaine de travail au bureau», a-t-elle souri.

Ivanka Trump s'exprimait deux jours avant l'arrivée de son père au Japon, première étape d'une longue et intense tournée en Asie, qui devrait être dominée par les craintes concernant la Corée du Nord. Elle l'a déjà accompagné à l'occasion de rencontres avec des dirigeants tels que la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre japonais Shinzo Abe ou canadien Justin Trudeau.

Elle devait avoir dans la journée de vendredi des discussions avec M. Abe pour préparer la visite, qui débute dimanche. Le président américain et M. Abe ont rapidement établi une relation personnelle dès l'élection de M. Trump en novembre 2016. Tous deux amateurs de golf, ils devraient trouver le temps d'insérer une petite partie entre les réunions de travail.

Au cours de la même conférence, M. Abe a affirmé être «fermement engagé» en faveur des droits des femmes. «J'ai vraiment la sensation que le Japon a parcouru un long chemin», a-t-il déclaré. «Lorsque les femmes pourront atteindre leur plein potentiel, bien des problèmes mondiaux seront résolus», a-t-il dit. (afp/nxp)

Créé: 03.11.2017, 06h24

Articles en relation

Ivanka Trump soutient un fonds pour les femmes

Banque mondiale La fille de Donald Trump a participé samedi à la promotion d'un fonds pour favoriser la création d'entreprises chez les femmes. Plus...

Schneider-Ammann rencontre Ivanka Trump

Diplomatie Pour la dernière étape de son périple estival, le conseiller fédéral s'est attelé à renforcer les relations économiques entre la Suisse et les Etats-Unis. Plus...

G20: Ivanka Trump sur le siège présidentiel

Hambourg Donald Trump s'est fait remplacer par sa fille à la table du G20 lors d'une cession de travail au sommet. Plus...

Ivanka Trump poursuivie pour contrefaçon

Etats-Unis La marque de chaussures de la fille du président américain est attaquée en justice par un chausseur italien pour la contrefaçon d'une sandale. Plus...

Interpellé, il enquêtait sur la marque Ivanka Trump

Chine Un militant enquêtant sur une usine de chaussures produisant pour la marque de la fille du président américain a été placé en détention. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.