Jean-Marie Le Pen interpelle sa fille

FranceJean-Marie Le Pen a demandé jeudi à sa fille Marine, présidente du Front national, un «retour aux fondamentaux» du parti d'extrême droite.

Image d'archive de Jean-Marie Le Pen.

Image d'archive de Jean-Marie Le Pen. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du parti d'extrême droite français Front national, a demandé jeudi à sa fille Marine Le Pen un «retour aux fondamentaux», dans une lettre ouverte aux adhérents, à deux jours d'une réunion interne.

«Il faut rétablir l'unité du Front national avant d'appeler au rassemblement des patriotes, ce qui implique l'amnistie des exclus. Il faut revenir aux fondamentaux, lutter sans merci contre l'immigration et ses conséquences le chômage, l'insécurité et les déficits budgétaires et sociaux», a écrit M. Le Pen.

Il a diffusé cette lettre à deux jours d'un «Comité central» du parti, samedi après-midi à huis clos au Futuroscope de la ville de Poitiers (centre-ouest). Dans sa lettre, M. Le Pen conteste longuement les motifs qui ont conduit à son exclusion du FN en août 2015 par Marine Le Pen. La justice a entériné son exclusion en tant qu'adhérent du FN mais l'a rétabli dans ses prérogatives de «président d'honneur» du parti.

M. Le Pen, qui sera absent samedi alors qu'il est membre de droit du Comité central, égratigne aussi la présidente du FN, sa fille. «Il s'en est fallu de peu que Marine ne soit pas au 2e tour» de la présidentielle; «si (le candidat François) Fillon (droite, Les Républicains) n'avait pas été accablé par la campagne de dénonciation d'emplois fictifs déclenchée contre lui, il aurait été sans doute au 2e tour», estime celui qui a été candidat à cinq élections présidentielles entre 1974 et 2007. (afp/nxp)

Créé: 28.09.2017, 23h41

Articles en relation

Départ de Philippot: Marine Le Pen pas surprise

France Le bras droit de la présidente du Front national annonce qu'il va «quitter» le parti, dont il conteste la réorganisation. Plus...

Philippot quitte un Front national en voie de «re-radicalisation»

France Essay Entre Marine Le Pen et son bras droit, la tension n’a cessé de monter. Le «gaucho-lepénisme» porté par l’ancien numéro 2 du FN a vécu pense le politologue Dominique Reynié. Analyse. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.