Macron insensible aux critiques italiennes

Union européenneLors d'une visite en Egypte, le chef de l'Etat français a déclaré de pas être affecté par les commentaires de plusieurs ministres transalpins.

Emmanuel Macron et son épouse en Egypte.

Emmanuel Macron et son épouse en Egypte. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président français Emmanuel Macron a déclaré dimanche au Caire qu'il ne répondrait pas aux critiques des dirigeants italiens Luigi Di Maio et Matteo Salvini sur la France car elles n'ont «aucun intérêt».

«Je ne vais pas répondre. La seule chose qu'ils attendent, c'est ça (...) Bon courage et bonne agitation. Tout ça n'a aucun intérêt», a dit le chef de l'Etat lors d'une rencontre avec la presse au premier jour de sa visite en Egypte. «Le peuple italien est notre ami et mérite des dirigeants à la hauteur de son histoire», a-t-il ajouté.

Après sa visite en Egypte, le président français doit faire escale à Chypre pour participer mardi après-midi au sommet des pays du sud de l'Union européenne, le Med7, où il rencontrera le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte.

Si ce dernier a récemment souligné «l'amitié historique» franco-italienne, son ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, qui tente d'organiser un front européen de l'extrême droite contre les pro-européens, a dit espérer que le peuple français se libère bientôt d'un «très mauvais président».

«Je suis proche, avec tout mon cœur et tout mon travail, du peuple français, de millions d'hommes et de femmes qui vivent en France avec un très mauvais gouvernement et un très mauvais président de la République», avait lancé M. Salvini dans une vidéo mise en ligne sur sa page Facebook.

Dimanche dernier, le vice-Premier ministre Luigi Di Maio, chef de file du M5S, parti antisystème, l'autre composante de la majorité gouvernementale, avait de son côté accusé la France «d'appauvrir l'Afrique» et de pousser les migrants à rejoindre l'Europe par sa politique de «colonisation».

L'ambassadrice de l'Italie en France avait été convoquée au ministère français des Affaires étrangères à la suite de ces propos. Pour la campagne des élections européennes de fin mai, les analystes s'attendent à un affrontement entre les libéraux pro-européens et les gouvernements proches de l'extrême droite. (afp/nxp)

Créé: 27.01.2019, 21h16

Articles en relation

Macron «très mauvais président», selon Salvini

Italie Le ministre italien de l'Intérieur a ouvertement critiqué le président français, mardi, au lendemain d'une nouvelle passe d'armes entre la France et l'Italie. Plus...

«Gilets jaunes»: Macron dans l'arène citoyenne

France Le président français s'est invité jeudi à un débat citoyen dans une bourgade de la Drôme. Tous les sujets ont été évoqués. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.