L'OFAG doit mieux assumer son devoir de contrôle

SuisseUn rapport pointe du doigt la légèreté dont fait preuve l'autorité en charge de l'agriculture dans l'exercice de son mandat.

Dans un rapport publié lundi, le Contrôle fédéral des finances (CDF) relève des lacunes dans la manière dont l'Office fédéral de l'agriculture surveille la banque de données sur le trafic des animaux.

Dans un rapport publié lundi, le Contrôle fédéral des finances (CDF) relève des lacunes dans la manière dont l'Office fédéral de l'agriculture surveille la banque de données sur le trafic des animaux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) est chargé de surveiller identitas SA, la société qui exploite la banque de données sur le trafic des animaux. Dans un rapport publié lundi, le Contrôle fédéral des finances (CDF) relève des lacunes dans la manière dont l'office s'acquitte de cette tâche.

«Dans le domaine des finances et de l'informatique en particulier, l'OFAG ne dispose pas de toutes les informations et de tous les documents nécessaires pour exercer une surveillance et un contrôle efficaces», écrit le CDF. De plus, il n'existe pas de concept général de surveillance qui précise les responsabilités, les compétences ainsi que les activités de contrôle nécessaires.

Le Contrôle des finances recommande donc la mise en place d'un tel concept en collaboration avec l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV), ce que l'OFAG est en train de faire, explique-t-il dans une prise de position.

Autre point problématique: le représentant de l'OFAG au sein du conseil d'administration d'identitas est le responsable du service de l'OFAG chargé de la surveillance de cette société. Faisant suite à la recommandation du contrôle des finances, l'OFAG indique avoir séparé les fonctions de supervision et de direction et ainsi désamorcé le conflit d'intérêt. (ats/nxp)

Créé: 15.04.2019, 23h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.