Poutine salue les liens Russie-Afrique

DiplomatieLe président russe a accueilli près de 54 Etats africain à Sotchi pour un premier «sommet Russie-Afrique».

Le sommet a pour ambition de consacrer le retour russe sur un continent dont Moscou s'était largement retiré après la chute de l'URSS.

Le sommet a pour ambition de consacrer le retour russe sur un continent dont Moscou s'était largement retiré après la chute de l'URSS. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le premier sommet Russie-Afrique a «ouvert une nouvelle page» des relations entre Moscou et le continent africain, a déclaré jeudi Vladimir Poutine en clôturant l'événement, ajoutant qu'il fallait «intensifier la coopération» pour remplir les objectifs de Moscou.

«On peut déjà dire que cet événement aura ouvert une nouvelle page des relations entre la Russie et l'Afrique», a-t-il indiqué lors de son discours de clôture, saluant deux jours de rencontres «professionnelles et amicales, pour ne pas dire chaleureuses».

Le «sommet Russie-Afrique» a vu la présence de l'intégralité des 54 Etats africains, 43 d'entre eux étant représentés par leurs chefs d'Etat ou de gouvernement, mais aucun contrat majeur n'a été annoncé au cours de ces deux journées.

«Nous avons l'intention d'intensifier la coopération économique», a poursuivi Vladimir Poutine, rappelant l'objectif russe de faire passer à «40 milliards de dollars» les échanges commerciaux entre la Russie et l'Afrique d'ici à cinq ans et confirmant que des sommets Russie-Afrique seraient désormais organisés tous les trois ans.

Déclaration commune

Une déclaration commune entre la Russie et l'Afrique a été signée pour conclure le sommet de Sotchi. Celle-ci dénonce notamment les «diktats politiques et le chantage monétaire» et appelle à une réforme du Conseil de sécurité des Nations unies, «pour lui donner une plus grande représentativité», selon le texte de cette déclaration publié sur le site du Kremlin.

«Nos pays, sur la plupart des secteurs à l'ordre du jour sur la scène internationale, sont proches ou au moins convergents», a expliqué le président russe.

Organisé depuis mercredi dans la station balnéaire de Sotchi (sud), le premier sommet Russie-Afrique avait pour ambition de consacrer le retour russe sur un continent dont Moscou s'était largement retiré après la chute de l'URSS, et où la majorité des échanges se font désormais avec la Chine ou les pays occidentaux. (afp/nxp)

Créé: 24.10.2019, 18h03

Articles en relation

Syrie: Poutine a invité Erdogan en Russie

Proche-Orient Moscou veut évoquer avec le président turc l'offensive d'Ankara dans le nord de la Syrie. Plus...

Poutine est au pouvoir depuis 20 ans

Russie Nommé le 9 août 1999 premier ministre par Boris Eltsine, le président russe a installé depuis un pouvoir sans partage. Plus...

Pékin veut installer la TV par satellite en Afrique

Médias Ces prochaines années, la Chine compte connecter des milliers de villages africains à la télévision par satellite. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.