La Russie fâchée par les rêves spatiaux de Trump

EspaceLe projet de création d'une force armée de l'espace par les Etats-Unis inquiète les Russes. Le gouvernement Poutine y voit un risque de déstabilisation mondiale.

La porte-parole du ministère des affaires étrangères russe Maria Zakharova met en garde la communauté internationale contre un risque de déstabilisation si ce projet d'armée spatiale américaine voit le jour. (photo d'archive)

La porte-parole du ministère des affaires étrangères russe Maria Zakharova met en garde la communauté internationale contre un risque de déstabilisation si ce projet d'armée spatiale américaine voit le jour. (photo d'archive) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Russie a exprimé mercredi sa préoccupation concernant la volonté de Donald Trump de créer une force armée de l'espace indépendante de l'armée de l'air, craignant un «impact déstabilisateur» sur la sécurité internationale.

«Le plus préoccupant dans cette annonce est que l'objectif a été clairement indiqué: assurer la domination dans l'espace», a estimé la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, lors de son briefing hebdomadaire.

Une« starwars academy»?

Lundi, Donald Trump a ordonné au département de la Défense et au Pentagone de commencer le processus nécessaire «pour établir une force spatiale comme sixième branche des forces armées». «Pour défendre l'Amérique, une simple présence dans l'espace ne suffit pas, nous devons dominer l'espace», a-t-il lancé.

Le renforcement du potentiel militaire dans l'espace «aurait un impact déstabilisateur sur la stabilité stratégique et la sécurité internationale», a mis en garde Maria Zakharova.

Missions pacifiques dans l'espace

Pour la Russie, «l'exploration de l'espace à des fins pacifiques est prioritaire», a-t-elle souligné. «Notre pays n'a pas intérêt à remplir de quelconques tâches dans l'espace en ayant recours à des moyens d'attaque», a insisté Mme Zakharova.

Donald Trump avait déjà indiqué qu'il était favorable à la création de cette sixième branche, aux côtés de l'armée de terre (US Army), l'armée de l'air (US Air Force), la marine (US Navy), le corps des Marines et les garde-côtes. La Russie dispose d'une force spatiale, dépendant de l'armée de l'Air.

L'annonce de Donald Trump, qui nécessite le feu vert d'un Congrès divisé sur le sujet, intervient après des déclarations martiales de la part de Moscou et Washington faisant craindre une nouvelle course aux armements.

De nouveaux missiles «invincibles» russes

Lors d'un discours en mars, Vladimir Poutine avait vanté les nouveaux missiles nucléaires «invincibles» développés face aux projets de boucliers antimissiles américains en Europe de l'Est et en Asie.

Quelques jours plus tard, les deux présidents s'étaient entretenus par téléphone et s'étaient dits favorables à une coordination de leurs efforts afin de «limiter la course aux armements», selon le Kremlin.

Dans un contexte de vives tensions entre Moscou et Washington, l'espace est un rare domaine où les deux pays continuent de coopérer, notamment en participant à la Station spatiale internationale. (afp/nxp)

Créé: 20.06.2018, 15h04

Articles en relation

Trump ordonne de créer la «force armée de l'espace»

USA Le Pentagone a été chargé lundi par le président américain de la création d'une sixième branche de l'armée US, la «force spatiale». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.