Passer au contenu principal

Soros va cesser ses activités en Turquie

La fondation Open Society appartenant à George Soros affirme avoir été la cible d'«affirmations sans fondement», ce qui rend impossible la poursuite de ses activités en Turquie.

Le magnat des affaires George Soros a été la cible du président Erdogan.
Le magnat des affaires George Soros a été la cible du président Erdogan.
Keystone

La fondation Open Society du financier George Soros a annoncé lundi qu'elle allait cesser ses activités en Turquie. Voici quelques jours, le président Recep Tayyip Erdogan a accusé le milliardaire de chercher à diviser et à anéantir les nations.

La fondation dit avoir été la cible d'«affirmations sans fondement» dans la presse turque, qui rendent impossible la poursuite de ses activités.

La fondation Open Society est en outre visée par une enquête du ministre de l'Intérieur, qui cherche à démontrer qu'il existe un lien entre elle et les manifestations pour la défense du parc Gezi en 2013 à Istanbul.

Fondateur arrêté

L'un de ses fondateurs en Turquie, Hakan Altinay, figure parmi les 13 personnes arrêtées voici dix jours en lien avec les manifestations de Gezi. Elles sont accusées d'avoir soutenu le défenseur des droits humains Osman Kavala, emprisonné, dans le but de renverser le gouvernement grâce à des manifestations de masse.

Dans un discours prononcé la semaine dernière, le président Erdogan a établi un lien entre ces arrestations et George Soros. «La personne (Kavala) qui a financé les terroristes durant les incidents de Gezi est déjà en prison», a-t-il dit lors d'une réunion.

«Et qui est derrière lui? Le célèbre juif hongrois Soros. Cet homme charge des personnes de diviser les nations, de les briser. Il a plein d'argent et en dépense une partie de cette façon».

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.