La Suisse et l’Europe vers le reset mou

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans les pages 2 et 3 qui suivent cette une, vous lirez les témoignages de certains «rescapés» de la campagne sur l’entrée de la Suisse dans l’Espace économique européen (EEE). Qui s’étaient engagés pour ou contre avec vigueur. Certains ayant d’ailleurs depuis largement changé d’avis.


A lire l'article: L’adieu de la Suisse à l’UE a duré 25 ans

Un de nos journalistes qui a recueilli leurs paroles n’était pas né ce fameux dimanche noir qui a vu Jean-Pascal Delamuraz prédire le pire à notre pays. Il n’a pas connu l’élan proeuropéen d’une certaine jeunesse et la création du «Mouvement né le 7 décembre» dans ce bout de pays francophone à l’époque si europhile. Sa génération, en tout cas pour la plupart de ceux qui la composent, est nettement plus sceptique aujourd’hui. Toutes tendances confondues. Y compris dans les pays membres de l’UE et qui vivent sous la bannière étoilée au quotidien.

Demandez-leur s’ils connaissent l’AELE? Qui sera pourtant dirigée par un Vaudois dès septembre 2018. Le possible retour de la Grande-Bretagne dans cette Alliance européenne de libre-échange pourrait redonner à cette dernière un peu de poids et de consistance. L’avantage de cette structure? Son indéniable pragmatisme. On se concentre sur ce qu’ont à gagner les membres en termes de flux économiques et d’arbitrages juridiques. On met côte à côte les «Brexiters» et les «Neinsager». On se demande pourquoi on a dit non en 1992 à un Espace économique européen qui proposait justement ça. Et, finalement, on oublie les idéaux continentaux de paix, de solidarité, de défense et de diplomatie continentale face aux géants russe, américain et chinois. (24 heures)

Créé: 05.12.2017, 21h06

Claude Ansermoz, rédacteur en chef

Articles en relation

L’adieu de la Suisse à l’UE a duré 25 ans

La votation historique Un quart de siècle après le rejet de l’Espace économique européen (EEE) un fameux 6 décembre 1992, l’euroscepticisme triomphe. Récit. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...