Passer au contenu principal

Sur les traces de Lénine, cette figure à détruire

Niels Ackermann a chassé les statues du révolutionnaire en Ukraine, pays qui se débarrasse de cet héritage embarrassant. A voir dans un livre et une expo à Arles.

C'est l'heure de la sieste perpétuelle pour ce Lénine de Krementchouk, accordé à la grisaille ambiante.?
C'est l'heure de la sieste perpétuelle pour ce Lénine de Krementchouk, accordé à la grisaille ambiante.?
Niels Ackermann
Un buste de Lénine remisé, à Kharkiv. «Les statues sont régulièrement cachées. En moyenne, il m'a fallu une semaine par statue.»
Un buste de Lénine remisé, à Kharkiv. «Les statues sont régulièrement cachées. En moyenne, il m'a fallu une semaine par statue.»
Niels Ackermann
Un Lénine décapité, à Chabo. «En Ukraine, Lénine a pris le rôle d'une poupée vaudou. Ce n'est plus vraiment lui qui est visé, mais la Russie impérialiste.»
Un Lénine décapité, à Chabo. «En Ukraine, Lénine a pris le rôle d'une poupée vaudou. Ce n'est plus vraiment lui qui est visé, mais la Russie impérialiste.»
Niels Ackermann
1 / 3

Ses images de Tchernobyl – sa jeunesse, ses rêves d’avenir –, lui ont valu le Swiss Press Award 2016. Le photographe Niels Ackermann revient sur le devant de la scène, toujours par le biais de l’Ukraine, où il a chassé les effigies de Lénine disséminées sur tout le territoire. Des sculptures auxquelles on accède toujours plus difficilement depuis le «Leninopad» (déboulonnage systématique des représentations du révolutionnaire russe), débuté en 2014 et qui allait déboucher sur de nouvelles lois de décommunisation du pays en 2015. Son livre Looking for Lenin, réalisé en collaboration avec le journaliste Sébastien Gobert, présente, 100 ans après la révolution de 1917, une succession étrange de Lénine brisés, remisés, cachés ou détournés, qui en disent long sur la violence politique contemporaine de l’Ukraine et son rejet de l’influence russe. Entretien par téléphone avec le Suisse à Kiev, quelques jours avant qu’il ne s’envole pour Arles où ses images sont exposées aux Rencontres.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.