«Trois de Briançon»: Théo et Bastien vont pouvoir rentrer en Suisse

GapLe contrôle judiciaire visant les deux Suisses et l'Italienne, poursuivis pour avoir aidé des migrants à entrer en France fin avril, a été levé.

Théo et Bastien sortent souriant du tribunal correctionnel de Gap. Le contrôle judiciaire qui visait les deux Genevois et l'Italienne Éléonora a été levé. Les

Théo et Bastien sortent souriant du tribunal correctionnel de Gap. Le contrôle judiciaire qui visait les deux Genevois et l'Italienne Éléonora a été levé. Les "trois de Briançon" sont poursuivis pour avoir aidé des migrants à entrer illégalement en France fin avril. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Genevois Théo et Bastien ainsi que l'Italienne Éléonora pourront rentrer chez eux. Le contrôle judiciaire qui les contraignaient à rester en France a été levé, a-t-on appris lors de l'ouverture de leur procès, ce jeudi matin, à Gap. C'est le soulagement pour les familles et leur comité de soutien. Le procès est renvoyé au 8 novembre 2018.

Le 22 avril dernier, plus d'une centaine de personnes dont «les trois de Briançon», comme les surnomment leurs soutiens, avaient franchi la frontière italo-française avec des migrants au col de Montgenèvre. Le trio est accusé «d'aide à l'entrée irrégulière» d'étrangers, avec comme circonstance aggravante selon le parquet d'avoir commis ces faits «en bande organisée».

Le Conseil constitutionnel devra examiner, probablement d'ici fin août, si le délit d'aide à l'entrée sur le territoire français est compatible avec le principe de fraternité garanti par la Constitution française. La défense comme le procureur ont plaidé pour le renvoi, dans l'attente de la réponse du conseil constitutionnel à cette question.

Développement suit.

Créé: 31.05.2018, 13h53

Articles en relation

Soutien français pour les «trois de Briançon»

France Plus d'une centaine de personnalités françaises ont apporté leur soutien aux deux Suisses et à l'Italienne emprisonnés pour avoir aidé des migrants. Plus...

Genevois de Briançon, plus sous contrôle judiciaire

France Le procès de trois militants - deux Suisses et une Italienne - qui avaient aidé des migrants à entrer en France fin avril, a été renvoyé au 8 novembre. Leur contrôle judiciaire a été levé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.