Passer au contenu principal

SuisseL'USS soutient la grève des femmes du 14 juin

De nombreux combats pour l'égalité restent à mener. Pour ces raisons, l'Union syndicale suisse soutiendra la grève prévue en juin.

Ce vendredi, les femmes syndicalistes vont s'employer à attirer déjà l'attention sur la grève des femmes du 14 juin.
Ce vendredi, les femmes syndicalistes vont s'employer à attirer déjà l'attention sur la grève des femmes du 14 juin.
Keystone

L'Union syndicale suisse (USS) est également au rendez-vous ce vendredi 8 mars pour la Journée internationale des femmes. Elle lance notamment son nouveau site de campagne www.14juin.chdédié à la grève des femmes à venir.

Vingt-huit ans après la première grève des femmes, en 1991, les bonnes raisons de la reconduire ne manquent pas, estime l'USS. Les femmes gagnent toujours près de 20% de moins en moyenne que les hommes.

L'USS soutient le manifeste publié en janvier par les organisatrices de la grève des femmes et les formule en revendications concrètes dans le monde du travail. Ces revendications se concentrent sur trois axes: une revalorisation financière et sociétale du travail des femmes, plus de temps et d'argent pour le travail de soin et d'assistance et, enfin, du respect au travail au lieu du sexisme.

Vendredi, les femmes syndicalistes vont s'employer à attirer déjà l'attention sur la grève des femmes du 14 juin par des actions, des manifestations, des stands d'informations et toute sorte d'autres événements. Elles entendent aussi apporter les revendications au sein des entreprises, en particulier dans les secteurs de la vente, la coiffure, les hôpitaux, le service public et l'hôtellerie-restauration, mais aussi dans l'industrie, écrit l'USS.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.