Partir en vacances sereinement grâce à la domotique

Intérieur - extérieurGrâce aux appareils de domotique grand public, on peut facilement simuler une présence pour éviter un cambriolage, mais aussi prévenir un dégât des eaux. Le point avec un spécialiste.

Contrôler tranquillement ce qu’il se passe chez soi alors que l’on se trouve à plusieurs centaines de kilomètres, c’est l’une des possibilités qu’offre la domotique.

Contrôler tranquillement ce qu’il se passe chez soi alors que l’on se trouve à plusieurs centaines de kilomètres, c’est l’une des possibilités qu’offre la domotique. Image: Getty Images

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pendant que vous partagez sur les réseaux sociaux une photo de vos pieds sur une plage de sable fin, les indices s’accumulent. Chez vous, la pelouse n’est pas tondue, la boîte aux lettres vomit un courrier non ouvert, les volets restent hermétiquement clos de jour comme de nuit et la lumière irrémédiablement éteinte. Des détails qui n’en sont pas puisqu’ils augmentent vos chances d’être «élu» par un cambrioleur observateur.

«Même si les cambriolages ont diminué de moitié depuis 2013, cela reste l’une des principales préoccupations au moment du départ en vacances, explique Silvain Guillaume-Gentil, chargé de communication pour la police genevoise. Tout ce qui peut dissuader une visite malveillante est bon à prendre. Et pour ceux qui n’ont pas les moyens d’installer un système d’alarme élaboré, les récentes évolutions technologiques en matière de domotique permettent de mettre en application de façon moderne ce que nous conseillons à l’année.»

Le secret? Multiplier les éléments

En l’espace de trois ans, la domotique est devenue l’alternative à l’onéreuse «sainte trinité» système d’alarme-Protectas-vidéosurveillance. Outre que cela facilite la vie quotidienne, rendre sa maison intelligente permet aussi de brouiller les pistes et de faire croire à votre présence même en votre absence. «C’est même parfois plus dissuasif qu’un système d’alarme classique», explique Cédric Locqueneux, auteur du «Guide de la maison et des objets connectés». «Car finalement, quand l’alarme résonne, c’est que c’est déjà trop tard…»

D’autant que transformer son chez-soi en une réplique low-cost de la grotte de Batman n’a jamais été aussi facile. «Par exemple, les systèmes de caméras intelligentes ont clairement baissé en prix et sont de plus en plus faciles à installer soi-même, même pour un néophyte. On trouve de très bons kits à partir de 300 fr.», assure le spécialiste. Mais qu’en est-il de la protection de la vie privée? «En matière d’informatique, le risque zéro n’existe pas, mieux vaut donc éviter les modèles bas de gamme, rappelle Cédric Locqueneux. Les grands constructeurs possèdent leurs propres serveurs et les données sont ainsi mieux protégées contre d’éventuels hackers.»

La plupart des constructeurs se sont adaptés à cette exigence croissante du grand public. L’incontournable Somfy propose par exemple une caméra équipée d’un volet qui se rabat automatiquement lorsque vous êtes chez vous. Dans le même esprit, Bosch dispose dans son catalogue d’une caméra à 360° avec détecteur de mouvement et un système de cylindre qui se referme lorsque le propriétaire est là. Reste qu’une caméra, toute intelligente qu’elle soit, enregistre mais ne dissuade pas vraiment le visiteur malintentionné.

Pour surveiller sa maison le plus efficacement possible, l’idée est de multiplier les éléments. Ainsi, le système Somfy Protect – encore lui – détecte le moindre choc sur une porte d’entrée et prévient le propriétaire sur son smartphone. Dans le même esprit, l’allemand Devolo produit un détecteur d’ouverture de porte qui se place aussi facilement sur une fenêtre que sur une porte d’entrée ou une cave à vin électrique (voir notre test). Là encore, à la moindre anomalie, une alerte retentit immédiatement sur le téléphone.

«Ces systèmes sont encore plus efficaces couplés à un simulateur de présence, précise le spécialiste. Le principe est de faire croire que quelqu’un est là. Par exemple que des lampes, la musique ou la télévision s’allument, même de façon aléatoire, pour tromper la vigilance d’éventuels observateurs malintentionnés.»

Enfin, histoire de partir définitivement l’esprit tranquille, des détecteurs de fuite d’eau, de gaz, de panne de courant et même d’incendie permettent d’éviter une autre sorte de mauvaise surprise à l’heure du retour.

Besoin de plus d’informations? - «Guide de la maison et des objets connectés», de Cédric Locqueneux. Ed. Eyrolles, 2016. - Blog: www.maison-et-domotique.com (24 heures)

Créé: 02.09.2018, 09h23

Les conseils et précautions à suivre

Avant de partir, quelques précautions d’usage s’imposent:

Prévenez vos voisins de votre départ.

Ne donnez pas vos dates de vacances sur les réseaux sociaux ni à la cantonade chez le boucher. Les murs – bien réels comme virtuels – ont des oreilles…

Pas de cachette de clés évidente, telle que pots de fleurs ou dessous de paillasson!

Faites un dernier tour du propriétaire pour vérifier que tout est bien fermé, que les éventuelles alarmes et appareils de domotique sont bien allumés et opérationnels.

Ne confiez pas vos clés à n’importe qui.

Redirigez votre ligne fixe sur votre téléphone mobile: certains cambrioleurs prennent la peine de téléphoner pour être sûrs qu’il n’y a personne.

Faites en sorte que votre courrier ne s’accumule pas.

Laissez le jardin comme si vous alliez rentrer dans la minute: du linge à sécher, une paire de bottes négligemment posée vers l’entrée… En revanche, évitez de laisser traîner échelle et outils de jardin. Investissez dans un robot tondeuse ou demandez à un(e) jeune voisin(e) de venir tondre votre pelouse.

Mettez vos objets de valeur en sécurité.

Pensez à bien fermer votre voiture et, même, enlevez sa batterie! Elle sera ainsi bien plus difficile à voler!

Équipez-vous d’un appareil pour prévenir les brouilleurs.

Articles en relation

Deux suspects interpellés après un cambriolage

Renens Dans la nuit de dimanche à lundi, deux hommes ont refusé d’obéir aux injonctions de la police. Ils ont finalement été arrêtés à Lausanne. Plus...

[VIDÉO] La maison qui recharge les Tesla et les êtres humains

Demain la Suisse Le chalet de Thomas Büchi à Nax (VS) produit plus d’électricité qu’il n’en consomme. Confortable et construit selon la règle d’or ancestrale, le bâtiment est aussi zen qu’écolo. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.