Passer au contenu principal

Dès 2015, Lausanne travaillera à mieux consulter la population sur ses projets

Après l’échec de Taoua ou les centaines d’oppositions aux Bergières, la classe politique lausannoise veut mieux consulter la population.

Les élus reconnaissent aujourd'hui que le referendum sur Taoua aurait eu de meilleures chances de succès si la population avait été mieux consultée en amont.
Les élus reconnaissent aujourd'hui que le referendum sur Taoua aurait eu de meilleures chances de succès si la population avait été mieux consultée en amont.
DR

Le mois dernier, le Conseil communal de Lausanne a adopté sans discussion une motion PLR demandant que les propositions de la Municipalité fassent l’objet d’une consultation en bonne et due forme. Le texte, rédigé par Pierre-Antoine Hildbrand et Florence Bettschart, n’a suscité aucune discussion en plénum. La chose semblait aller de soi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.