Dès 2015, Lausanne travaillera à mieux consulter la population sur ses projets

PolitiqueAprès l’échec de Taoua ou les centaines d’oppositions aux Bergières, la classe politique lausannoise veut mieux consulter la population.

Les élus reconnaissent aujourd'hui que le referendum sur Taoua aurait eu de meilleures chances de succès si la population avait été mieux consultée en amont.

Les élus reconnaissent aujourd'hui que le referendum sur Taoua aurait eu de meilleures chances de succès si la population avait été mieux consultée en amont. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le mois dernier, le Conseil communal de Lausanne a adopté sans discussion une motion PLR demandant que les propositions de la Municipalité fassent l’objet d’une consultation en bonne et due forme. Le texte, rédigé par Pierre-Antoine Hildbrand et Florence Bettschart, n’a suscité aucune discussion en plénum. La chose semblait aller de soi.

Pierre-Antoine Hildbrand n’a aucun doute sur la question: «Le bilan de la Ville n’est pas réjouissant après l’échec de la tour Taoua et les centaines d’oppositions au rehaussement de treize immeubles aux Bergières, pour ne prendre que ces exemples. Nous n’avons pas à Lausanne une grande tradition de la consultation.» Pour le conseiller communal, les autorités pourraient faire mieux.

«Des consultations ont été mises en place pour Métamorphose et bientôt pour le Plan directeur communal, poursuit l’élu. Cela se traduit souvent par des expositions aux Arches du Grand-Pont. Mais cela n’est pas fait systématiquement.» Pour le PLR lausannois, il faudrait désormais que chaque objet d’importance soit soumis aux groupements de la société civile et aux politiques de manière formelle: «Je pense aux partis, bien sûr, mais aussi aux organisations patronales et syndicales, aux propriétaires et locataires, aux consommateurs ou encore aux associations de défense du patrimoine, de l’environnement ou de la circulation.»

Pierre-Antoine Hildbrand est d’avis que la consultation formelle a l’avantage de laisser aux destinataires le temps de réfléchir: «Dans une consultation informelle faite à l’issue d’une séance orale d’information, cela ne se passe pas comme ça. Les gens ont tendance à être tous d’accord sur le moment.»

Le syndic, Daniel Brélaz, a exprimé des doutes lors de la séance de commission chargée de préaviser sur la motion PLR. Aux yeux de l’édile, il existe un risque que les associations dûment consultées se figurent qu’elles obtiennent de ce fait la qualité pour recourir.

Par oral, Daniel Brélaz apporte d’autres bémols encore: «Si nous nous mettons à sonder la population sur tous les objets, on va friser la paralysie. Il faudra donc distinguer à partir de quel degré d’importance on commence à le faire. Je reconnais que, sur Taoua, on aurait mieux fait de consulter.»

Pour le syndic, le juste dosage sera «difficile» à trouver. La motion acceptée par le Conseil l’oblige pourtant à obtempérer: «Sur le fond, je trouve que le Conseil a raison. Je dois maintenant ouvrir les discussions avec la Municipalité, qui n’a pas encore été saisie de la problématique. J’espère aboutir avec un préavis à l’intention des conseillers communaux au premier semestre 2015, au plus tard à l’automne.» (24 heures)

Créé: 29.12.2014, 09h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.