«Blue My Mind» primé au Zurich Film Festival

Cinéma Narrant l'histoire d'une adolescente qui se transforme en sirène, le film de Lisa Brühlmann a remporté trois distinctions.

Lisa Brühlmann et son film «Blue My Mind» ont particulièrement marqué le jury de cette édition. (Samedi 7 octobre 2017)

Lisa Brühlmann et son film «Blue My Mind» ont particulièrement marqué le jury de cette édition. (Samedi 7 octobre 2017)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les films narrant le passage de l'adolescence à l'âge adulte ou le voyage initiatique se sont taillés la part du lion à l'issue de cette 13e édition du Zurich Film Festival (ZFF). «Blue My Mind», de la réalisatrice zurichoise Lisa Brühlmann, a même remporté trois distinctions samedi soir.

La bande-annonce de «Blue My Mind»

Sirène, voyage et éléphant

Le film, qui raconte l'histoire d'une jeune fille de 15 ans qui commence à se transformer en sirène lors de ses premières règles, a obtenu l'«Oeil d'or» dans la catégorie «Focus Suisse, Allemagne, Autriche». A côté de cette distinction dotée de 20'000 francs, le long-métrage a aussi reçu, notamment, le prix de la critique, qui récompense une première oeuvre particulièrement convaincante.

Le prix d'encouragement pour le meilleur film helvétique, doté de 10'000 francs, est allé lui au road-movie franco-suisse «Avant la fin de l'été» de Maryam Goormaghtigh. Ce premier film de la réalisatrice née à Genève raconte l'histoire de l'Iranien Arash, qui ne peut plus supporter la France après cinq ans d'études à Paris et se voit offrir un voyage par et avec ses amis, qui espèrent le faire rester.

Dans la catégorie «meilleure fiction internationale», l'«Oeil d'or» doté de 25'000 francs est allé à l'oeuvre du cinéaste singapourien Kirsten Tan, le road-movie «Pop Aye» qui raconte le retour d'un architecte de Bangkok dans son village natal avec un éléphant. Quant au film «Machines» (Inde/Allemagne/Finlande) de Rahul Jain, sur les relations de travail précaires dans une usine textile indienne, il a été consacré dans la catégorie «meilleur documentaire international».

Célébrités sur le tapis vert

Le prix du public a récompensé cette année le réalisateur américain Mark Grieco pour son film documentaire «A River Below». Enfin, comme il avait été déjà annoncé, le réalisateur, acteur et producteur américain Rob Reiner («Stand By Me», «When Harry Met Sally») a reçu la distinction «A Tribute to... Award».

Il a ainsi clos la ronde des célébrités du cinéma récompensées sur le tapis vert durant cette 13e édition, dont Glenn Close (Golden Icon Award), le scénariste new-yorkais Aaron Sorkin (Career Achievement Award) et les acteurs Jake Gyllenhaal et Andrew Garfield (Golden Eye Award). Pour la journée de clôture dimanche, l'ancien vice-président des Etats-Unis Al Gore est attendu pour présenter son nouveau film «An Inconvenient Sequel: Truth to Power». (ats/nxp)

Créé: 07.10.2017, 23h17

Articles en relation

Un puissant producteur d'Hollywood accusé

Harcèlement sexuel Le magnat du cinéma Harvey Weinstein se met en «congé» suite à des accusations de harcèlement sexuel. Plus...

Ryan Gosling n'aime pas la police d'«Avatar»

Cinéma L'acteur n'apprécie pas du tout le logo du blockbuster de James Cameron. Vidéo. Plus...

L'acteur britannique Colin Firth est devenu italien

Cinéma Marié à une Italienne, Colin Firth, alias Mark Darcy à l'écran, a adopté une deuxième nationalité vendredi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Trois femmes avaient déjà mis en cause Donald Trump durant la campagne présidentielle. Elles se sont retrouvées sur un plateau de télévision pour réitérer leurs accusations. La Maison-Blanche a dénoncé des «histoires inventées»
(Image: Bénédicte) Plus...