Après une année noire, Salt espère rebondir en 2016

Télécoms Moins de revenus, moins de bénéfices, moins de clients et moins d’employés: la refonte de l’opérateur ne s’est pas faite sans casse

Salt ne comptait plus que 2,02 millions de clients fin 2015, soit 6,6% de personnes en moins qu’un an auparavant

Salt ne comptait plus que 2,02 millions de clients fin 2015, soit 6,6% de personnes en moins qu’un an auparavant Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Salt (ex-Orange) présentait hier ses premiers résultats annuels. Et comme le laissaient augurer les nombreuses turbulences survenues au sein du troisième opérateur suisse depuis son rachat au mois de février de l’année passée par le milliardaire français Xavier Niel, l’exercice 2015 aura été particulièrement difficile.

Perte notable de clients

D’un point de vue purement financier, Salt affiche un chiffre d’affaires en recul de 2,4%, à 1,28 milliard de francs (contre 1,31 milliard un an plus tôt), ainsi qu’un bénéfice opérationnel de 412,5 millions, soit 4,9% moins élevés qu’en 2014. En cause: la perte d’une partie de sa clientèle, puisqu’à la fin de l’année dernière, l’opérateur ne comptait plus que 2,02 millions de clients, soit 6,6% de personnes en moins qu’un an auparavant.

Au vu des commentaires de clients mécontents, qui pullulent sur les réseaux sociaux, ainsi que dans certains articles de presse, il est difficile de croire que l’hémorragie soit complètement terminée et cela même si Salt affirme par communiqué que ses nouvelles offres ont eu «un effet positif sur l’acquisition de nouveaux clients dès l’automne 2015».

La politique tarifaire en constante mutation de l’opérateur suisse est particulièrement attaquée, à l’instar de l’offre Plus World garantissant à l’origine des appels, SMS et MMS illimités dans plus de 200 pays. Mais depuis le 10 mars, un certain nombre de pays africains ont été rayés de la liste. «Les tarifs de Plus World ont entraîné des appels excessifs vers certains pays. La consommation dépassait l’usage privé normal; il nous fallait corriger», avait réagi une porte-parole du groupe sur le site de 20 minutes.

Direction et personnel

La nouvelle direction, menée depuis le 15 mars par Andreas Schönberger (l’ancien patron de Google Suisse), n’aura donc pas la tâche aisée. Après les multiples départs survenus depuis l’été dernier – dont le dernier en date remonte à moins de deux mois et concerne la responsable de la communication Thérèse Wenger – l’espoir existe toutefois que l’équipe en charge du destin de Salt soit désormais stabilisée.

Il en va de même pour les employés du groupe, dont les effectifs ont diminué de 60 personnes pour le seul exercice clôturé au 30 décembre 2015. «L’essentiel du plan de réorganisation de Salt Mobile SA est désormais terminé», assurait hier l’opérateur en revenant sur les divers changements organisationnels survenus ces derniers temps.

Parmi les points positifs, la trésorerie du groupe s’est fortement renforcée grâce à une stratégie agressive de réduction de ses coûts d’exploitation, notamment marketing. Salt bénéficie ainsi d’un trésor de guerre non négligeable de 147,5 millions de francs (contre 59,5 millions en 2014) et utile pour parvenir à remettre l’opérateur sur les rails en 2016, voire en 2017

Créé: 08.04.2016, 08h57

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Articles en relation

Performance en repli pour Salt en 2015

Téléphonie A l'issue d'un exercice 2015 mouvementé, Salt a vu sa rentabilité fondre. Plus...

Licenciements et départs volontaires chez Salt

Télécommunications Le personnel de l'opérateur vaudois vit des moments difficiles depuis plusieurs mois. Plus...

L’ex-patron de Google en Suisse dirigera Salt

Téléphonie Le conseil d’administration de l’opérateur a dévoilé lundi le nom de son futur directeur: Andreas Schönberger. Plus...

Orange Suisse devient Salt. et affiche des tarifs plutôt salés

Télécoms L’entreprise basée à Renens a dévoilé son nouveau nom jeudi soir. Tous les services à la clientèle fonctionneront normalement dès lundi. Avec un abonnement «tout compris». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.