Passer au contenu principal

L’été à Arles ventilé par la photo

Sam Stourdzé vient d’ouvrir sa première édition des Rencontres de la Photographie. Découvrez nos coups de cœur et nos bons plans dès samedi matin!

Sam Stourdzé, la ministre de la Culture Fleur Pellerin et le photographe Martin Parr devant ses œuvres.
Sam Stourdzé, la ministre de la Culture Fleur Pellerin et le photographe Martin Parr devant ses œuvres.
Clémentine Faure/Wostok Press

Arles, ville où la rue des Arènes croise celle de Doisneau, non loin de l’Ecole supérieure de photographie. C’est dire si l’ombre et la lumière de la tauromachie chères à Picasso y sont devenues indissociables des contrastes opérés par la chambre obscure – tant appréciée de Lucien Clergue, fondateur des Rencontres de la Photographie récemment décédé. Ce lundi s’ouvrait la 46 édition, dédiée à ce dernier, d’un festival de l’image qui a pris une ampleur sans égale depuis les années 2000, devenant à la photo ce que Cannes est au cinéma et passant de 10 000 visiteurs à près de 100 000.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.