Passer au contenu principal

TélécommunicationsLa baisse des tarifs influe sur le résultat de Sunrise

Sunrise a souffert des baisses de prix au 1er trimestre 2014. Le résultat d'exploitation de l'opérateur zurichois, numéro deux helvétique des télécommunications, s'est fortement contracté.

ARCHIVES, Keystone

Affichant des revenus en repli, l'opérateur zurichois, numéro deux helvétique des télécommunications, a vu son résultat d'exploitation (EBITDA) se contracter de 6,6% au regard des trois premiers mois de 2013, à 132 millions de francs.

Le chiffre d'affaires trimestriel s'est pour sa part inscrit à 470 millions de francs, 3,4% de moins qu'une année auparavant, a annoncé jeudi Sunrise. Après amortissements, l'opérateur a inscrit une perte nette de 3,2 millions, contre 28,5 millions au premier trimestre 2013.

Dans les services de téléphonie mobile, les revenus se sont tassés de 4% à 291 millions de francs, alors que la baisse a atteint 5,5% à 128 millions dans le domaine du fixe. Le chiffre d'affaires des services internet s'est lui inscrit à 51 millions, soit 7,1% de plus qu'au cours des trois premiers mois de 2013.

Pour comparaison, le numéro un suisse des télécommunications Swisscom, majoritairement en mains de la Confédération, a enregistré au 1er trimestre une hausse sur un an de son chiffre d'affaires de 3,2% à 2,82 milliards de francs, et un EBITDA en progression de 2,9% à 1,06 milliard. Son bénéfice net a en revanche fléchi de 4,4%, à 373 millions.

Hausse de la clientèle

Le nombre total de clients de Sunrise a progressé à 3,24 millions, contre 2,97 millions à la même période de l'année précédente. Le secteur mobile postpaid a gagné 78'600 abonnés ( 6,6%) par rapport au premier trimestre 2013, tandis que Sunrise TV a affiché 8500 clients supplémentaires, pour un total de 82'800 ( 65,5%).

L'impact des réductions tarifaires consenties en 2012 a eu un impact négatif sur le chiffre d'affaires et le bénéfice brut, souligne l'opérateur. Cet effet n'a pas pu être entièrement compensé par la hausse des abonnés.

Investissements

Par ailleurs, les subventions dans le secteur mobile, plus élevées que prévu, mais nécessaires pour contrer la concurrence, ont eu une incidence négative sur le résultat EBITDA. Des investissements plus soutenus dans le marketing ont également été consentis.

Sunrise a par ailleurs annoncé une hausse de 41% de ses investissements dans l'infrastructure mobile. Le développement des technologies UMTS et LTE devrait permettre d'améliorer la qualité des conversations et des transmissions de données.

Fin mars, Sunrise employait 1796 collaborateurs en équivalent plein temps, ainsi que 100 apprentis.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.