Le candidat Daniel Brélaz divise à nouveau les Verts

Verts vaudoisLe syndic de Lausanne est candidat au Conseil national. Le parti veut récupérer son troisième siège perdu en 2011.

Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Officiellement, c’était «no comment» parmi les Verts vaudois jusqu’à hier soir. C’est désormais officiel: Daniel Brélaz, le syndic Vert de Lausanne, fait partie des 18 candidats désignés hier soir par l’assemblée générale du parti pour les élections fédérales d’octobre. Il avait déjà annoncé qu’il ne se représenterait pas aux communales de l’an prochain. Comme à leur habitude, c’est avec une certaine défiance qu’une frange des Verts vaudois – environ un cinquième de la salle – a abordé la question de la candidature de Daniel Brélaz. Pour certains, sa position en cinquième place sur la liste va à l’encontre de l’esprit du parti de vouloir promouvoir la jeunesse.

Les têtes de listes sont évidemment les trois élus sortants: le conseiller aux Etats Luc Recordon – qui avait déjà annoncé son intention de rempiler il y a deux semaines –, et les conseillers nationaux Adèle Thorens Goumaz et Christian van Singer. Viennent ensuite Tinetta Maystre, municipale à Renens et ancienne députée, puis Daniel Brélaz. Deux candidats d’expérience, capables de réunir de nombreux suffrages pour tirer la liste, selon la direction du parti. «Daniel Brélaz est l’homme qui métamorphose Lausanne, un show man des médias», selon les mots du président du parti Martial de Montmollin.

Mission de Tinetta Maystre et Daniel Brélaz: permettre de reconquérir le troisième siège que les Verts vaudois avaient perdu aux élections de 2011 en récoltant 11.57% des voix. C’était précisément l’année où les Verts vaudois avaient adopté ce que les médias qualifiaient à l’époque de «Lex Brélaz», en interdisant à un syndic d’une grande ville de cumuler un poste de conseiller national.

Créé: 18.02.2015, 22h40

Articles en relation

Pourquoi Daniel Brélaz pourrait redevenir le héros des Verts

Vaud Les Verts vaudois se construisent une nouvelle culture politique. Certains voient dans le syndic de Lausanne leur salut à Berne. Plus...

Les sénateurs vaudois font leur bilan en vue des élections fédérales

Politique Les conseillers aux Etats sortants vaudois Géraldine Savary (PS) et Luc Recordon (Verts) ont tiré vendredi un bilan du travail effectué lors de la législature 2011-2015. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.