Passer au contenu principal

«Citizenfour», plus captivant qu’un thriller

L’histoire incroyable d’Edward Snowden, l'homme qui a révélé les pratiques illégales de la NSA.

Tout débute par un e-mail que reçoit la réalisatrice Laura Poitras. Signé par un certain Citizenfour, il lui propose de rendre publiques des informations sur les pratiques illégales de la NSA et d’autres agences de renseignements. Sous ce nom de code se cache Edward Snowden. Pour le filmer, la cinéaste part à Hongkong avec deux journalistes d’investigation. Ces confessions, et tout ce qui va s’ensuivre, sont au cœur d’un film plus passionnant qu’un thriller, même s’il est presque uniquement composé d’entretiens. Pour la cinéaste Laura Poitras (qui n’apparaît pas à l’image, mais dont on entend la voix), il s’agit d’organiser une matière, des rushes, et de la mettre en scène pour donner l’impression que tout ce que le film raconte se déroule en temps réel face caméra. L’histoire de Snowden est palpitante et la genèse de ses révélations incroyable. Citizenfourva au-delà du cinéma vérité. Le métrage, Oscar du meilleur documentaire 2015, devient film d’anticipation et fable politique. A voir sans hésiter.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.