Passer au contenu principal

Coca-Cola a fait un chiffre d'affaires conforme aux attentes

Le géant américain des boissons sans alcool Coca-Cola a réalisé une performance conforme aux attentes au premier trimestre, grâce à des ventes solides mais en recul de 4% en rythme annuel.

Sur les trois premiers mois de l'année, le groupe d'Atlanta a enregistré un bénéfice net de 1,61 milliard de dollars (1,42 milliard de francs) au 1er trimestre 2014.
Sur les trois premiers mois de l'année, le groupe d'Atlanta a enregistré un bénéfice net de 1,61 milliard de dollars (1,42 milliard de francs) au 1er trimestre 2014.
ARCHIVES, Reuters

Sur les trois premiers mois de l'année, le groupe d'Atlanta a enregistré un bénéfice net de 1,61 milliard de dollars (1,42 milliard de francs) au 1er trimestre 2014, en baisse de 7,5% sur un an.

Rapporté par action et hors exceptionnel, référence à Wall Street, le bénéfice a atteint 44 cents, exactement la prévision moyenne des analystes, selon un communiqué publié mardi.

Le groupe explique qu'il aurait pu faire bien mieux s'il n'avait été affecté par la dévaluation du bolivar vénézuélien, qui a diminué les bénéfices d'environ 247 millions de dollars. Coca-Cola a prévenu que ses bénéfices seraient encore affectés tout au long de l'année par la dévaluation des monnaies de pays émergents.

Rachat d'actions

Le chiffre d'affaires a reculé de 4% sur un an à 10,58 milliards de dollars, mais il est légèrement supérieur aux prévisions des analystes (10,55 milliards), grâce aux pays émergents.

Les volumes de ventes des sodas ont augmenté dans l'ensemble de 2% sur un an, mais la consommation des boissons gazeuses non alcoolisées reste atone en Amérique du Nord, son premier marché, et recule de 4% en Europe. Le producteur de Fanta vise à moyen terme une croissance des volumes de ventes des sodas comprise entre 3 à 4%.

Alors que la direction du groupe est l'objet de critiques d'un actionnaire sur sa rémunération, Coca-Cola a annoncé qu'il allait racheter pour 2,5 à 3 milliards de dollars de ses propres actions, une façon indirecte de gâter ses actionnaires.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.