Bex continue sa lutte contre les dealers de rue

ChablaisEn septembre, la police a intensifié les patrouilles au village pour tenter d’endiguer le trafic de drogue. Une vingtaine de personnes ont été dénoncées.

La gare de Bex

La gare de Bex Image: PATRICK MARTIN - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Durant tout le mois de septembre, la Gendarmerie et la Police de sûreté vaudoise, avec l’appui de la Police du Chablais vaudois (EPOC), ont initié plusieurs opérations préventives afin de lutter contre les vendeurs de produits stupéfiants exerçant dans les rues.

Bilan: sur les 120 personnes contrôlées, 25 ont fait l’objet de dénonciations pour possession de produits stupéfiants, selon la police cantonale. A noter que 60 grammes de chanvre ont également été saisis. «Cela peut paraître dérisoire, indique Dominique Glur, chargé de communication à la police cantonale. Mais notre but était surtout de montrer notre présence pour mettre la pression sur les petits dealers de rue, tout en rassurant la population.» Et le porte-parole d’ajouter: «De plus, il n’est pas évident de faire des grosses saisies, car les dealers n’ont souvent pas de grande quantité sur eux.»

Si l’opération est plutôt saluée du côté des riverains et commerçants, un certain scepticisme se fait ressentir. «Je suis toujours content quand des mesures sont prises pour combattre ce fléau, mais ce n’est qu’une goutte d’eau», réagit Numa Bondaz, gérant du restaurant La Chouette.

Création d'un comité de quartier

Quoi qu’il en soit, le problème du trafic de drogue n’a pas fini de faire débat à Bex. Un comité de quartier qui se dit apolitique, Mon Village Sans Dealers, vient d’être créé sous l’impulsion de parents bellerins mécontents. Ces derniers ont lancé une pétition qui a déjà récolté 240 signatures sur Internet. Un débat public sur la question, organisé par l’EPOC, a lieu jeudi à 19 h à la Grande Salle de Bex.

(24 heures)

Créé: 27.10.2014, 17h36

Articles en relation

Pression accrue sur les dealers

Bex Sans avoir les moyens de la capitale, la commune intensifie les actions pour tenter de contenir le trafic de drogue dans son espace public. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...