Les députés plébiscitent le contre-projet à «Sauver Lavaux III»

Aménagement du territoireLe Grand Conseil vaudois a balayé le texte de Franz Weber, «trop contraignant». Il lui préfère le texte «équilibré» du Conseil d'Etat.

Vue du vignoble du Lavaux à Epesses.

Vue du vignoble du Lavaux à Epesses. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Vaudois auront le dernier mot le 18 mai: ils choisiront entre le contre-projet et l'initiative de Franz Weber «Sauver Lavaux III».

«Dangereuse», «trop contraignante», «ambiguë et contradictoire»: sans surprise, les députés ont clairement rejeté une initiative «Sauver Lavaux III» qui met, à leurs yeux, une région sous cloche et réduit trop fortement les compétences communales en matière d'aménagement du territoire.

Tous les groupes, sauf La Gauche, ont souligné le caractère équilibré du contre-projet, qui permet la protection de Lavaux, tout en tenant compte de ses habitants et en préservant la viti-viniculture.

Si les Verts soutiennent l'initiative, la majorité d'entre eux accepte aussi le contre-projet. L'extrême gauche en revanche juge le texte du gouvernement trop mou et se range derrière l'initiative de Franz Weber pour «protéger un territoire mis sous la pression des spéculateurs», selon le député Jean-Michel Dolivo.

Par 124 voix contre 12 et 2 abstentions, ils ont apporté leur appui au contre-projet, en 1ère lecture. Le Grand Conseil devrait selon toute vraisemblance confirmer ce vote mardi prochain.

Créé: 14.01.2014, 18h27

Articles en relation

Sauver Lavaux III : le Conseil d’Etat réfléchit encore

Initiative populaire Le résultat de la consultation est connu, pas la décision finale du gouvernement. Plus...

1972: Lavaux sauvé du béton

Les 250 ans de 24heures Franz Weber part en campagne pour préserver le plus beau vignoble du monde. Plus...

Franz Weber arrache un troisième vote pour sauver Lavaux

Tribunal fédéral Les Vaudois voteront sur la troisième initiative pour la protection de Lavaux lancée par Franz Weber. Le Tribunal fédéral a accepté mardi le recours de l’écologiste, visiblement ravi.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.